Jeudi 19 Septembre, 2019

La vague de révocation continue dans la diplomatie haïtienne

Le ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue

Le ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue

Ils sont entre 400 et 500 employés et contractuels dans les ambassades et consulats d’Haiti à l’étranger à être remerciés et renvoyés a révélé le ministre des Affaires étrangères, Antonio Rodrigue au Nouvelliste.

Si l’administration en place impose cette drastique réduction, c’est pour alléger les charges du trésor public : « On doit dégraisser la diplomatie et la rendre plus efficace », déclarait récemment le président de la République, Jovenel Moise.

30 septembre dernier, le contrat de plus de 500 contractuels expirait, sans annonce de renouvellement : « On est en train d’étudier leurs dossiers pour voir parmi eux qui peut être reconduit », déclare au journal le chancelier Antonio Rodrigue.

Les 49 missions diplomatiques, avec leurs 1 003 membres (188 diplomates et 515 contractuels) aspirent des allocations mensuelles de 4 295 000 dollars américains révélait en mai dernier Antonio Rodrigue. Craignant la faillite de la diplomatie et du ministère des Affaires Etrangères, le ministre se plaignait que : « la chancellerie, aujourd’hui à bout de souffle, se trouve dans l’incapacité de payer ses contractuels et ses diplomates à l’étranger »,

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :