Lundi 15 Juillet, 2019

USAID accorde $4 millions pour la sécurité alimentaire en Haïti

La Chargée d'Affaires de l'ambassade des États-Unis en Haïti, Robin Diallo, en visite à l'entrepôt alimentaire du PAM à Port-au-Prince ce vendredi 13 octobre 2017. Crédit photo : Ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince

La Chargée d'Affaires de l'ambassade des États-Unis en Haïti, Robin Diallo, en visite à l'entrepôt alimentaire du PAM à Port-au-Prince ce vendredi 13 octobre 2017. Crédit photo : Ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince

Cette semaine, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) organisation panaméricaine de la Santé (OPS) ont tiré la sonnette d’alarme : près 47% de la population en Haïti, soit cinq millions de gens, ont faim.

La cause de cette situation est à chercher dans les catastrophes naturelles qui frappent tour à tour le pays : ouragan, inondations, sécheresse.

Si des parlementaires haïtiens ont lancé le Front Parlementaire contre la Faim en Haïti (FPFH) pour, entre autres objectifs : « allouer des ressources adéquates à la formulation et la mise en œuvre de politiques publiques, de stratégies et de programmes de sécurité alimentaire et nutritionnelles », le gouvernement a compris qu’ « une réponse bien préparée et immédiate est nécessaire afin de prévenir les pénuries alimentaires et la faim […]. »

Par le biais de l'Agence des États-Unis pour le Développement International (USAID), les Etats-Unis ont alloué un montant de 4 millions de dollars au Programme Alimentaire Mondial (PAM) en Haïti pour « aider à distribuer la nourriture plus rapidement en cas de catastrophe. »

L’annonce a été faite officiellement par la Chargée d'Affaires de l'ambassade des États-Unis en Haïti, Robin Diallo, lors d’une visite à l'entrepôt alimentaire du PAM à Port-au-Prince ce vendredi 13 octobre 2017.

« Nous comptons sur le courage de nos partenariats avec le gouvernement haïtien et des organisations comme le Programme Alimentaire Mondial, d'autant plus que nous partageons des objectifs communs d'intervention rapide et efficace en cas d'urgence,  et pour une protection sociale accrue pour les Haïtiens en cas de catastrophe naturelle et autres situations », a déclaré la Chargée Diallo.

« Cette assistance permet au PAM de supprimer ce qui peut être un long processus de passation de marchés en mettant en place des accords d'approvisionnement avec des fournisseurs de produits alimentaires régionaux qui peuvent rapidement livrer aux entrepôts du PAM suffisamment de produits pour nourrir jusqu'à 150.000 personnes pendant un mois », lit-on dans un communiqué de presse de l’ambassade américaine en Haïti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :