Jeudi 19 Septembre, 2019

[URGENT]:La République Dominicaine renforce la sécurité à la frontière

Les violences populaires éclatées en Haïti vendredi dernier après l’annonce du gouvernement pour augmenter les prix des produits pétroliers inquiète la communauté internationale. Plusieurs ambassades en Haïti ont annoncé la fermeture de leurs bureaux, ce lundi 9 juillet.

De leur côté, les autorités dominicaines ont décidé de renforcer leur présence militaire au niveau de la frontière entre Haiti et la République domincaine. En effet, le ministre dominicain de la Défense , Ruben Paulino Sem, en a fait l’annonce aux médias. 

Les forces armées et toutes les unités frontalières du corps de la sécurité spécialisée des frontières terrestres (CESFRONT) ont été déployées dans les provinces périphériques avec Port-au-Prince, notamment Elias Piña.

La sécurité au niveau des marchés frontaliers a été aussi renforcée à Dajabon, Elias Piña, Jimani et Pedernales. Quant à l’ambassade de la République Dominicaine en Haïti, elle est n’a jusqu’ici subi aucun dommage et reste sécurisée par la présence des militaires dominicains.

Les forces de l’ordre et l’appel au calme de plusieurs membres du gouvernement haïtien n’ont pas pu calmer les ardeurs populaires suite à la décision d'augmenter les prix de l’essence. Des scènes de violences et de pillage ont été enregistrées au cours de la journée du 6 au 8 juillet.

Jusqu’à présent, le calme peine à être rétabli dans plusieurs villes du pays où les citoyens réclament, cette fois, le départ du président Jovenel Moise.    

 

 

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :