Samedi 20 Octobre, 2018

Michaëlle Jean a perdu l’appui du Canada et du Québec

Michaelle Jean abandonnée par le Canada et Québec pour sa réélection au poste de Secrétaire générale de l'OIF

Michaelle Jean abandonnée par le Canada et Québec pour sa réélection au poste de Secrétaire générale de l'OIF

Coup dur pour Michaëlle Jean, Secrétaire générale de l’OIF. Les chances pour l'ancienne gouverneure du Canada d'occuper à nouveau ce poste s’amoindrissent. En effet, « le Canada délaisse Michaëlle Jean et se ralliera finalement derrière la candidate rwandaise Louise Mushikiwabo... », a écrit TVA Nouvelles.

« Le Canada est prêt à se rallier au consensus, comme le veut la façon de faire en Francophonie », a indiqué le porte-parole de Mélanie Joly, Jeremie Ghio, par courriel, saluant le travail de Mme Jean à la tête de cette institution qui promeut les valeurs de la francophonie sur la planète.

François Legault, Premier ministre désigné du Québec, a annoncé quelques minutes après la nouvelle, son soutien à la candidate et rivale de Michaëlle Jean, la rwandaise Louise Mushikiwabo.

Il annonce « que le gouvernement élu de la CAQ n’appuiera pas Mme Jean pour sa réélection à la tête de l’OIF. Nous nous joindrons au consensus africain qui est plein de potentiel. Il est maintenant temps de laisser place à un nouveau style de gestion », a-t-il déclaré dans un communiqué soulignant que « l’Afrique recèle de potentiels énormes, tant pour notre économie, que pour l’avenir de la langue française. C’est pourquoi j’ai l’intention d’appuyer une candidature provenant de ce continent ».