Dimanche 23 Septembre, 2018

[URGENT] Menace de grève illimitée dans l’Artibonite

Des écoliers en jachère, aux Gonaïves. Photo : Dieulivens Jules

Des écoliers en jachère, aux Gonaïves. Photo : Dieulivens Jules

Une fois de plus, les enseignants de l’Artibonite recourent à la grève pour exiger la satisfaction de leurs revendications. Hier comme aujourd’hui, les motifs n’ont pas changé : nomination des enseignants et personnels, amélioration du service d’assurance, requête en paiement d'arriérés de salaire, entre autres.

La Plateforme des syndicats d’enseignants de l’Artibonite (PSEA) annonce pour ce mardi la tenue d’un mouvement de grève illimitée dans les écoles publiques de la région. Dans l’intervalle, l’initiative entend tirer les oreilles des autorités du pouvoir en place en vue de leur rappeler d’un ensemble de responsabilités qui leur incombent.

Les protestataires exigent, fondamentalement, la nomination de tous les enseignants et les membres du personnel en poste et le paiement intégral de tous les arriérés de salaire. Ils appellent les responsables à agir au plus vite pour régulariser la situation.

Le titulaire du ministère de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), le professeur Pierre Josué Agénor Cadet dénonce des mains politiques derrière ce mouvement qu’il juge spontané.