Mardi 18 Décembre, 2018

[URGENT] Le Premier ministre Jack Guy Lafontant a remis sa démission

Le Premier ministre Jack Guy Lafontant vient d'annoncer au parlement qu'il a remis sa démission au président de la République Jovenel Moise, ce matin du samedi 14 juillet 2018. Démission, dit-il, acceptée par le président Jovenel Moise qui, de son côté, l’a confirmé par un tweet.

Le Docteur Jack Guy Lafontant quitte ses fonctions de Premier Ministre, ce samedi 14 juillet 2018, après un an, trois mois et 23 jours. Il en a fait l'annonce à la chambre des députés lors d’une séance à laquelle il était interpellé avec son gouvernement.

Dans sa très courte prise de paroles devant les élus du peuple, le chef du gouvernement – démissionnaire - a dit avoir remis sa lettre de démission avant de se rendre au parlement, au président de la République et que ce dernier l’a acceptée. Le chef d’Etat en a donné confirmation à travers un tweet.

Tel que pressenti depuis quelque temps et voulu par de nombreux acteurs de la vie nationale, le Docteur Jack Guy Lafontant, très décrié, a été contraint, face la menace d’un vote de vote de non confiance imminente, de quitter le pouvoir et ses fonctions de chef de gouvernement.

Cette décision fait suite au soulèvement violent – pillages, incendies et meurtres - ayant eu lieu dans le pays, notamment à Port-au-Prince, le weekend du 6 au 8 juillet 2018, déclenché par la tentative – très impopulaire - du gouvernement de voir à la hausse les prix des produits pétroliers sur le marché local.

Médecin de formation, Jack Guy Lafontant, débute, sans grande expérience politique, un périple de Premier Ministre, le 21 mars 2017, sous la présidence de Jovenel Moise, suite à un vote favorable au parlement de sa déclaration de politique générale. 

Accusé de ne pas avoir respecté, durant ses 15 mois, les promesses faites lors de la déclaration de sa politique générale, notamment en ce qui concerne la rationalisation des dépenses publiques et la prise de mesures visant l'amélioration des conditions de vie et la sécurité de la population, il a été interpellé par 16 députés en vue de venir défendre, lors d'une séance, le 28 juin dernier, les actions de son gouvernement.

Certains membres du gouvernement n'ayant pas pu prendre la parole à ladite séance, cette dernière avait été mise en continuation et a été reprise le samedi 14 juillet. Après l'appel nominal, la confirmation du quorum, le début de la séance et le dépôt par les députés interpellateurs d’une motion de censure contre le gouvernement, une suspension de séance de dix minutes avait été accordée.

De retour après la pause dans la salle de séance de la chambre basse, l’homme de 57 ans a dû, les larmes aux yeux, se courber aux demandes des nombreux secteurs et des parlementaires qui réclamaient, a tue-tête, son départ. Il a déclaré dans la foulée qu’il avait déjà donné sa lettre de démission avant même de se rendre au parlement.

Courte biographie 

Jack Guy Lafontant est né à Port-au-Prince, le 4 avril 1961, dans une famille chrétienne. Marié, père de trois enfants, il est docteur en médecine et s’est spécialisé d’abord en médecine interne puis en gastro-entérologie, ensuite en médecine d’urgence.

Parallèlement à sa carrière en médecin, il a enseigné à l’Université – Université d’Etat d’Haiti (UEH), Université Notre-Dame d’Haïti et est auteur et co-auteur de plus d’une dizaine d’articles scientifiques. Le vingtième premier ministre haïtien avait, selon sa biographie, une vie associative très active.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :