Mardi 19 Novembre, 2019

Encore une journée mouvementée à Pòtay Gèp, Saint-Marc

[URGENT]: Encore une journée mouvementée à Pòtay Gèp, Saint-Marc. Photo: Nelson Deshommes (Twitter)

[URGENT]: Encore une journée mouvementée à Pòtay Gèp, Saint-Marc. Photo: Nelson Deshommes (Twitter)

La route nationale #1 est restée bloquée à Saint-Marc, particulièrement au niveau de « Pòtay Gèp », ce vendredi, pendant au moins trois heures. Des engins lourds ont été utilisés pour barricader la route et empêcher aux bus de transport et autres véhicules de circuler.

Selon les informations recueillies auprès de notre confrère de Télé Africa, Nelson Deshommes, les manifestants qui n’ont pas été identifiés ont même saisi les clés de voiture de certains chauffeurs.

Des agents de police sur place qui n’ont pas voulu faire de déclaration, ont affirmé avoir débloqué la route à certains niveaux, mais que l’embouteillage reste toujours rude. « Il me semble qu’ils réclament de l’eau potable pour la communauté », a lâché l'un d'entre eux sans donner de détails.

"Après plusieurs heures d'attentes, la circulation a repris ses droits", a tweeté Deshommes pour informer d'une amélioration de la situation.

A rappeler que mardi dernier, un vent de panique avait soufflé sur Pòtay Gèp après qu’un chauffeur ait percuté une dame qui a par la suite rendu l’âme. Furieux, les riverains avaient voulu rattraper le conducteur qui avait eu le temps de s’enfuir. Un autre homme avait trouvé la mort au cours de cette situation de tension pendant que les policiers tentaient de rétablir l’ordre.

Les habitants de Saint-Marc ont accusé les agents de l’UDMO d’avoir tué cet homme très connu. Ils croient également que les autorités sont responsables du fait d'avoir mal placé la station de transport à « Pòtay Gèp », ce qui a provoqué le heurt entre la camionnette et la dame.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :