Samedi 28 Mars, 2020

Université: 220 millions de dollars envoyés par an en Rep. Dominicaine

Aujourd’hui, le migrant haïtien, « (…) c’est un jeune intellectuel, un jeune chercheur en quête de connaissance. Une femme éduquée, un homme instruit qui partent en quête d’un mieux-être » a expliqué le professeur Jean-Marie Théodat, un des cinq chercheurs qui se sont récemment penchés sur cette question migratoire.

Les résultats ont été présentés à l’Université épiscopale d’Haïti. Ils disent beaucoup sur le fossé qui sépare les deux pays : « 20 000 à 40 000 Haïtiens étudient dans les universités dominicaines » et, selon M. Théodat, « Il y a davantage d’étudiants haïtiens en République dominicaine que dans toutes les entités de l’Université d’État d’Haïti réunies ».

De plus, « Les transferts effectués par les familles haïtiennes pour payer la scolarité de ces étudiants s’élèvent à près de 220 millions de dollars américains par an. L’équivalent de ce qu'a coûté la construction du Campus Henry Christophe de l’Université d’État d’Haïti à Limonade (CHCL) est dépensé chaque année par Haïti pour payer la scolarité de ces enfants en terre voisine ».

D’après cette étude, quand il faut parler d’étrangers en République Dominicaine, il faut d’abord penser Haïti : 90% des étrangers vivant dans le pays sont des Haïtiens.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :