Lundi 18 Novembre, 2019

Une vingtaine de réfugiés demandent l’asile en Haiti, selon l'UNHCR

Photos: MEDIAS-PRESSE.INFO

Photos: MEDIAS-PRESSE.INFO

La République d’Haiti a offert refuge à une vingtaine de réfugiés en provenance du Moyen-Orient, de l’Afrique subsaharienne, entre autres, a confirmé Junior Rémy Mauvais, chargé de liaison pour le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR).

Les concernés, fuyant des persécutions politiques, religieuses et des guerres dans leurs pays, ont soumis leur demande d’asile auprès d’Haiti, a informé Junior Rémy Mauvais, lors d’une entrevue accordée au Nouvelliste, à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés.

La plupart d’entre les demandeurs d’asile ont déjà reçu une réponse favorable, selon le chargé de liaison, et bénéficient du statut de réfugiés. D’autres sont en attente d’une réponse favorable, dit-il.

Pourquoi Haiti ?

D’abord en raison de la facilité dans les démarches. « Haïti offre des facilités au niveau de la migration que certains pays n’offrent pas », dit-il au journal, soulignant que « les représentations consulaires ne font pas beaucoup d’exigences à ceux qui souhaitent obtenir un visa d’Haïti ».

En plus, il est possible d’obtenir le visa haïtien en Haiti même, (donc après avoir sur le sol haitien, ndlr). Sans oublier que la République d’Haiti, rappelle Mauvais, est un pays de transit vers d’autres pays.

Néanmoins, il ne faut pas confondre migrant et réfugié. Le premier se déplace volontairement alors que le second est contraint - car persécuté pour sa religion, son appartenance ethnique, politique ou encore son orientation sexuelle - de le faire en vue de chercher protection dans un pays autre que le sien, souligne Mauvais.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :