Mardi 25 Septembre, 2018

Une situation chaotique règne à Fontamara et Martissant en ce moment

La situation est compliquée à Fontamara et à Martissant ce jeudi 10 mai 2018. Tirs nourris, jets de pierre et de tessons de bouteille ! De fortes tensions règnent depuis ce matin dans les quartiers de Martissant et de Fontamara.

Cette situation a provoqué la paralysie totale de la circulation des véhicules et des piétons. Des citoyens qui s’apprêtaient à vaquer à leurs occupations quotidiennes sont obligés de rebrousser chemin, redoutant les conséquences de ces violences.

Les habitants des zones de Martissant et de Fontamara se sont réveillés avec de la peur dans le cœur, ce matin. Les passagers également.

Au cours de ces derniers mois, la violence semble regagner du terrain dans des quartiers populaires de Port-au-Prince. En effet, le 14 mars 2018, le photojournaliste Vladjimir Legagneur s’est rendu à Grand-Ravine pour la réalisation d’un reportage. Et, depuis, il n’est plus revenu.

L’ouverture de l’enquête annoncée par les autorités policières s’est soldée par l’arrestation de trois (3) individus et des retrouvailles des indices liées à la disparition du journaliste.

Toutefois, incapable de conduire son enquête faute de moyens scientifiques, la police nationale d’Haiti a sollicité l’aide de techniciens du FBI en vue d’approfondir l’analyse des ossements, considérés jusqu’ici comme ceux du photojournaliste, récupérés par la police à grand-ravine, le 28 mars dernier.