Samedi 30 May, 2020

Cette marque haïtienne gagne un accord de 400,000 USD aux Etats-Unis

(En avant-plan): Yve-Car Momperousse -parée de sa robe rouge- et Stéphane Jean-Baptiste, cofondateur de Kreyòl Essence, une marque haïtienne de produits de beauté./Photo: Abc.

(En avant-plan): Yve-Car Momperousse -parée de sa robe rouge- et Stéphane Jean-Baptiste, cofondateur de Kreyòl Essence, une marque haïtienne de produits de beauté./Photo: Abc.

Stéphane Jean-Baptiste et sa co-équipière Yve-Car Momperousse ont fondu en larmes devant les caméras de la chaîne ABC où ils présentaient, dimanche, Kreyòl Essence, à la célèbre émission de télé-réalité «Shark Tank». Les cofondateurs sont partis avec un accord de 400, 000 dollars avec l’investisseur Kevin O’Learay, surnommé M. Wonderful.

Lors de la présentation de Kreyòl Essence à la chaîne ABC, Stéphane Jean-Baptiste et Yve-Car Momperousse devraient démontrer en quoi leur entreprise mérite un investissement dans Shark et que les initiateurs étaient également capables de diriger la marque selon les « normes Shark », a précisé le journal L’union Suite.

Kreyòl Essence, fondée par ces deux compatriotes après le passage du tremblement de terre du 12 janvier, crée des produits de beauté naturels à partir de l’huile de palma chrisiti (ou l’huile de ricin), très utilisé en Haïti. M. Jean-Baptiste et Mme Momperousse voulaient par la mise sur pied de ce projet, offrir aux jeunes haïtiens des opportunités d’emplois et contribuer à l’éradication de la pauvreté.

 

« Shark Tank » pour sa part est une émission télévisée qui consiste à inviter sur un plateau des entrepreneurs afin qu'ils présentent leurs idées novatrices à un groupe d'investisseurs appelés Sharks (« Requins » en français). À la fin de chaque présentation d'un produit ou concept, les Sharks donnent leurs verdicts soit en se retirant du projet (la phrase utilisée est alors I'm out, ce qui signifie : « Je me retire »), soit en faisant une offre d'investissement à l'entrepreneur, généralement en l'échange de parts dans l'entreprise ou en proposant des royalties sur les ventes à venir.

Suite à la presentation du label Kreyòl Essence, les deux Haïtiens Yve-Car et Stéphane sont tous deux partis avec un accord de redevance de 400, 000 dollars offert par un des investisseurs de Shark, Kevin O’Leary, alias Wonderfull. Ce dernier gagnerait à perpétuité 25 cents pour chaque unité vendue, ce qui représente plus de 5% des capitaux propres dans l'entreprise, a révélé Haitian Times.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :