Mardi 20 Août, 2019

Une manif à 10 branches annoncée pour cette 7e journée "Pays lock"

Des manifestants dans les rues de la capitale / Photo: Steven Aristil

Des manifestants dans les rues de la capitale / Photo: Steven Aristil

Les activités restent bloquées en Haïti pour une septième journée consécutive, à part une mince augmentation en circulation de véhicules et de personnes constatée tôt ce matin dans la capitale par nos reporters. L'opposition annonce une grande manifestation à dix branches en vue de continuer à exiger le départ de Jovenel Moïse.

C'est Me André Michel, l'un des porte-paroles de l'entité dénommée Secteur démocratique et populaire qui en fait l'annonce. A la tête de chacune des têtes de cette manifestation se trouvera un leader de l'opposition, a-t-il annoncé. Une affiche avec les noms des zones de rassemblement est actuellement en circulation sur les réseaux sociaux.

Les manifestations se poursuivent un peu partout à travers le pays, depuis la tenue, le 7 février dernier, de la grande mobilisation pour dénoncer la vie chère, la corruption et réclamer le départ du chef de l'Etat. Au moins six personnes ont déjà perdu la vie dans les protestations. De nombreux commerçants sont déjà victimes de pillages au niveau de la capitale.

Face à la situation actuelle, selon nos informations, des proches du président auraient demandé au Premier ministre de démissionner en vue d'un dénouement de la crise. Le porte-parole du notaire Jean-Henry Céant a assuré ce matin que ce dernier n'entendait pas quitter son poste.

Entre temps, les Etats-Unis a ordonné le départ du territoire haïtien de tous les enfants de son personnel diplomatique ainsi que le personnel non essentiel du corps diplomatique.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :