Vendredi 18 Octobre, 2019

Une arme utilisée dans un braquage en RD appartiendrait à la PNH

Un braquage survenu jeudi dernier dans une banque, à Santo Domingo Este, en République dominicaine, a fait au moins un mort et plusieurs blessés, tous des policiers dominicains.

Après enquête, le porte-parole de la police dominicaine, le colonel Frank Felix Duran Mejia, a informé qu’une arme de calibre M-16 utilisée lors de ce braquage, est la propriété de la Police nationale d’Haiti (PNH).

En effet, selon des  informations relayées par le journal El Dia, deux haïtiens seraient impliqués dans cette attaque perpétrée contre Banco Popular. Les concernés se seraient enfuis avec quatre valises contenant 3 millions de pesos et une somme importante de dollars américains et d’euros.

Un officier de police, le major Moises Montero Amador, serait mort à cause des blessures par balles reçues lors de l’intervention de son équipe en vue d’arrêter les criminels.

D’autres agents touchés se remettent assez bien de leurs blessures, selon les responsables de l’hôpital où ils ont été transférés.

L’une des armes, un M-16, utilisée par les criminels activement recherchés par la police, s’avèrerait être celle de la police haïtienne, selon les autorités policières dominicaines.

El Dia rapporte que dans la foulée, Anyelina de los Santos, 29 ans, et Alfredo Lorenzo Ramón, 28 ans, qui ont pris part à l’acte, ont été capturés en possession d’armes à feu dont un fusil de calibre 12 et d'une partie de l'argent.

Une enquête est en cours pour trouver les autres responsables de cet assaut. La police les invite d’ailleurs à se rendre.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :