Mercredi 12 Août, 2020

Aux Gonaïves, une jeune étudiante meurt faute de soins

Une jeune étudiante meurt faute de soins aux Gonaïves.

Une jeune étudiante meurt faute de soins aux Gonaïves.

Le système médical haïtien a fait une nouvelle victime. Bondina Sherley Dolcé, jeune étudiante en sciences infirmières, qui a été électrocutée dans la nuit du 2 septembre dernier et a été emmenée, en urgence, à l’hôpital la Providence des Gonaïves. L’agent de sécurité de ce centre de santé aurait interdit l’entrée aux proches de la victime sous prétexte que le personnel était en grève. La victime a trépassé sous leurs yeux.

Judny Pierre, l’une des proches de Dolcé, a admis au Nouvelliste que son amie était encore en vie au moment où elle est arrivée à l’hôpital et que les médecins auraient pu se pencher sur son cas. Elle qualifie de « terroriste » l’agent de sécurité qui a empêché à Blondina de recevoir les soins que nécessitaient son cas.

Judny Pierre a également fait savoir qu’après l’hôpital la Providence, les proches de Blondina ont vainement tenté deux autres centres hospitaliers de la ville. Frustrés par cette situation, les camarades de Blondina Sherley Dolcé ont investi les rues des Gonaïves dans la journée du lundi 3 septembre et ont tenté de pénétrer l'enceinte des locaux de l’hôpital la Providence.

Des agents de la police nationale ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser repousser les manifestants. Ces derniers ont réagi en dressant des barricades et lançant des pierres contre les policiers, ce qui a créé une situation de panique à travers la ville.

Questionné à propos de cette situation, le Directeur de la Providence, le Dr. Jude Rénélique, a démenti les accusations des proches de la victime. « Pendant toute la journée du dimanche, le service des urgences fonctionnait normalement », a-t-il dit en déclarant que cette histoire est montée de toute pièce par des détracteurs qui veulent dégrader sa réputation.

Source: Le Nouvelliste

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :