Vendredi 22 Novembre, 2019

Une intervention ratée de la PNH génère de vives tensions à Thiotte

Deux véhicules appartenant à la Police Nationale d’Haïti ont été incendiés

Deux véhicules appartenant à la Police Nationale d’Haïti ont été incendiés

Un vent de panique a soufflé sur la commune de Thiotte ce vendredi 27 avril 2018. La cause : une intervention échouée de plusieurs agents issus de la Brigade d’Intervention contre l’Insécurité Foncière (BRICIF) de la PNH (dans une localité appelée Bleck située dans la section communale de Marmirande) dans le cadre d’une affaire d’arpentage de terre.

Dans les faits, un dénommé Jack Bleck se faisait accompagner de ces policiers avec pour mission de recouvrer 317 "carreaux de terres" à titre d’héritier dans la localité précitée.

« Deux véhicules appartenant à la Police Nationale d’Haïti ont été incendiés sur place par des membres de la population qui ont voulu signifier leur hostilité envers cette opération », a laissé entendre le porte-parole de la Police Nationale dans le département du Sud-Est.

Contrairement aux rumeurs, le responsable raconte à Vision 2000 qu’il n’y a eu aucune victime dans les rangs de la Police Nationale. Les policiers, dit-il, sont déjà de retour à Port-au-Prince, sains et saufs.

Cependant, le porte-parole a fait savoir qu’il n’est pas en mesure de dire s’il y a eu de victimes ou pas au sein de la population puisqu’il ne détient pas d’informations en ce sens au moment de sa prise de parole.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :