Dimanche 20 May, 2018

Une haïtienne « Jeune Leader de l’année » au Canada

Nathalie Eleonor Vilgrain / Photo contribuée

Nathalie Eleonor Vilgrain / Photo contribuée

Nathalie Eleonor Vilgrain, jeune haitienne de 22 ans, a été nommée « Jeune leader de l’année » en Ontario lors du 18e Gala de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO), jeudi, au Canada. Ce prix, parmi sept autres, lui est décerné pour son apport à la francophonie Ontarienne.

L’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO) a organisé son 18e Gala, jeudi, en présence de près de 250 personnes, rapporte Radio Canada.  Une occasion pour l’AFCO de récompenser l’engagement d’une série de personnes francophones de l’Ontario.

Après le Prix Bernard Grandmaitre, attribué à l’ancien archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost, 7 autres personnes ont été honorées à l’occasion pour leur apport à la francophonie Ontarienne. Parmi eux, la jeune haitienne Nathalie Eleonor Vilgrain, élue « Jeune leader de l’année ».

« Jeune femme dynamique et réfléchie, Nathalie se démarque par son professionnalisme et son sens du leadership qu’elle exerce dans tout ce qu’elle entreprend. La violence faite aux femmes et aux enfants, l’itinérance et l’accessibilité aux services en français sont des problématiques qui lui tiennent a cœur », écrit l’ACFO à propos de la jeune haitienne.

 

Originaire de Port-au-Prince, Nathalie est restée dans la capitale jusqu’à sa classe de terminale 1. Arrivée au Canada, l’ancienne du Lycée Marie Jeanne a étudié le Travail social à la Cité Collégiale et suivi d’autres formations à l’Université Laval et à Moncton. Elle est inscrite en études de femmes et sciences politiques à l'Université d'Ottawa.

Très présente sur les réseaux et amante du bénévolat, celle qui se veut « militante féministe » est bénévole pour un centre de victime de viol. Elle est aussi membre de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, et engagée auprès de six autres organismes communautaires. « Son impact auprès de la francophonie ontarienne est profond », souligne l’ACFO.

Au cours du Gala, à l'instar de Nathalie Eleonor Vilgrain, "Jeune Leader de l'année", 6 autres acteurs ont été honorés par l'Association des communautés francophones. Il s'agit du Réseau des services de santé en français de l’Est de l’Ontario, élu Organisme de l’année; Fred Sherwin, Allié de l'année; Abdelilah (Abdou) Lamrani, nouvel arrivant de l'année; Anne Goyette-Hamels, jeunesse de l'année; Maxime Bégin, intervenant en éducation (de l'année); Bernadette Sarazin, Citoyenne de l'année.

Le Prix Jeune Leader de l'année est remis à une personne âgée entre 18 et 25 ans qui fait une différence dans sa communauté. Les nominations étaient Alex Gutzman, Myriam Vigneault et Nathalie Eleonor Vilgrain.

Sur son compte Facebook, Nathalie dit se sentir « choyée de faire partie de ces gens qui font une différence et j'en apprends un peu plus chaque jour. » Elle y a exprimé sa gratitude aux structures lui ayant permis de collaborer avec elles.

« Tellement émue hier que j'ai oublié de prononcé mon discours. Ce prix je le prends tout d'abord au nom du RAF Regroupement affaires femmes et aux nombreux organismes à but non lucratif qui m'ont fait confiance en me donnant l'occasion de travailler avec eux. »