Mercredi 19 Février, 2020

Cette Haïtienne devient la 1ère femme à la tête d’un parti à Brooklyn

Rodneyse Bichotte devenant la première Haïtiano-américaine, première femme tout court, à trôner à la tête du parti Démocratique à Brooklyn, New York. Crédit photo: Mathylde Frontus

Rodneyse Bichotte devenant la première Haïtiano-américaine, première femme tout court, à trôner à la tête du parti Démocratique à Brooklyn, New York. Crédit photo: Mathylde Frontus

En plein Martin Luther King Day, Rodneyse Bichotte a fait l’histoire ce lundi soir. Elle devient la première Haïtiano-Américaine, première femme tout court, à trôner à la tête du Parti démocrate à Brooklyn, plus précisément dans le comté de Kings.

La politicienne qui est actuellement membre de l'Assemblée de l'État de New York et femme du comité d'État démocratique du 42e district, a été officiellement élue par les chefs de district lundi soir au Thomas Jefferson Democratic Club. 

Après avoir tenu un discours au cours duquel elle a retracé son parcours politique, Bichotte a décrit ses objectifs pour le poste et a remercié le leader sortant Frank Seddio pour son travail au cours des huit dernières années. D'origine haïtienne, Madame a inséré dans son discours une petite plaisanterie selon laquelle le plat officiel du parti serait désormais le griot et le « diri djon djon ».

La rédaction de Loop a essayé de contacter sans succès Mme Bichotte cet après-midi.

Bichotte n'a pas caché sa fierté d'avoir brigué un tel poste. Elle a exprimé son engagement et se dit consciente de l'effort consenti par de plus en plus de femmes noires et de descendants d'immigrants, comme elle, se présentant à des postes publics pour amplifier la voix de leurs communautés locales et renforcer le discours public.

« Compte tenu de l’importance des élections présidentielles de cette année et des élections municipales de l’année prochaine, je suis honorée d’avoir été élue première femme démocrate chef de comté à New York à un moment aussi crucial », énonce-t-elle.

Son prédécesseur Franck Seddio passe le flambeau sans regret, lui qui a avoué qu'il fallait au parti quelqu'un qui est jeune et pouvant répondre au travail. Une description qui cadre sans conteste avec la nouvelle dirigeante si on en croit le choix qu'on a fait d'elle. Seddio croit que le parti a besoin de quelqu'un pour faire face aux défis des prochaines années et pense qu'on ne pouvait pas mieux choisir.

Lors de l'événement lundi, d'autres politiciens Haïtiens-Américains ont salué le moment comme un pas en avant significatif pour les Haïtiens en politique, qualifiant Bichotte de pionnière. 

Monalisa Ferrari, coordinatrice du développement professionnel au ministère de l'Éducation de New York, a déclaré que «Bichotte est une source d'inspiration pour beaucoup d'entre nous, les femmes ». Elle a ajouté qu'elle a formé des dizaines de femmes qui sont maintenant en politique.

Mme Bichotte profite aussi de son élection pour envoyer un message à toutes les autres femmes : il est l'heure de s'engager. Si elle l'a pu, forcément, elles le peuvent toutes.

Source: The haitian times

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :