Dimanche 26 Janvier, 2020

Une grande fresque sur Bois Caïman réalisée par des étudiants d’ENARTS

Les etudiants de l'Enarts poses devant la fresque sur le site du Bois-Caiman

Les etudiants de l'Enarts poses devant la fresque sur le site du Bois-Caiman

Quatre étudiants de l’École Nationale des Arts ont mis en scène, grâce à un concours du Ministère de la Culture, la nuit du 14 août 1791 sur une grande fresque dont la réalisation a été dirigée par le célèbre peintre Philippe Dodard.

Tout le symbolisme de cette fresque est là. Sur le site du Bois-Caïman. Un impressionnant rassemblement religieux où des esclaves marrons gargarisent du sang, frappent sur des tambours et dansent au son d’une musique qui prélude l’odeur brûlée des champs de canne. Plusieurs étudiants de l’École Nationale des Arts unissent leur talent pour mettre en scène, sur cette fresque gigantesque, la nuit fatidique du 14 août 1791 qui présageait la brutale révolution haïtienne.  

Francisco Silva, caricaturiste (membre de l’ASCH, Association des caricaturistes haïtiens), Darius Mckenley, Raynald Beaufort et Jose Midi ont réalisé, grâce au soutien du Ministère de la Culture sur le site de Bois-Caiman, cette peinture aux teintes vives, débordantes d’énergies créatrices et qui témoigne de leur étonnante sensibilité artistique.

Une admirable harmonie de tons, un équilibre net dans la composition des couleurs, une force expressive chaotique qui se laisse traduire dans le geste créateur de ces jeunes peintres qui défoncent les barrières d’un quelconque formalisme occidental.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :