Jeudi 21 Novembre, 2019

Une Franco-haïtienne décorée au Sénat de la République française

La pianiste Célimène Daudet, décorée par le sénat de la République Française.

La pianiste Célimène Daudet, décorée par le sénat de la République Française.

L’instigatrice du Festival international de piano en Haïti, Célimène Daudet, a été décorée à Paris, à l'occasion de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes. Elle a reçu la médaille du Sénat de la République française, sur proposition de l’ambassade d’Haïti à Paris.

Elle a été choisie « pour tout ce qu’elle a réussi à accomplir sur le plan international dans le domaine de la musique et les valeurs de solidarité qu’elle porte au cours de son beau parcours ». Pendant la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes qui a lieu chaque année en France, chaque ambassade des pays concernés propose une personnalité qui sera décorée par la médaille du Sénat.

C’est donc le nom de Célimène Daudet, pianiste classique née de mère haïtienne, qui a été retenu cette année. Ce 4 mardi 4 juin au Sénat de la République française, lors d’un déjeuner organisé dans le cadre de la Semaine de l’Amérique latine et des Caraïbes, elle a reçu la médaille du Sénat.

Auréolée de plusieurs prix internationaux, l’initiatrice du Festival International de piano en Haïti a été honorée pour tout ce qu’elle a accompli sur le plan international dans le domaine de la musique et des valeurs de solidarité qu’elle porte au cours de son beau projet, notamment l’initiative de créer ce festival qui sert depuis maintenant deux ans de passerelle entre artistes haïtiens et étrangers.

Son attachement à Haïti et sa volonté de partager ses connaissances artistiques à travers « Haïti Piano Project » correspondent parfaitement au thème de la Semaine de l’Amérique Latine de cette année : « Amérique latine, Caraïbes, France : solidarités plurielles ».

Tout en l’encourageant à consolider les liens d’amitié tissés entre France et Haïti, l’ambassade a ainsi salué le talent d’une fabuleuse compositrice aux confluences de deux cultures.

« Je suis profondément touchée et honorée d’avoir été choisie par l’ambassade d’Haïti en France pour recevoir la médaille du Sénat », a déclaré celle qui défend à travers Haiti Piano Project l'art comme vecteur de solidarité et de rassemblement, les valeurs de partage, de rencontre de beauté pour tous. « Immense merci », a-t-elle soufflé sur son compte Facebook. 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :