Vendredi 25 May, 2018

Une forte odeur de "gaz" inquiète des habitants à Port-de-Paix

Une eau douce trouvée près d'une eau salée à Haut-Forneau. Photo: Mairie de Port-de-Paix

Une eau douce trouvée près d'une eau salée à Haut-Forneau. Photo: Mairie de Port-de-Paix

La population de Haut-Fourneau, une localité de Port-de-Paix, fait actuellement face à d’étranges phénomènes naturels. Le 1er février dernier, deux creux d’eau, l’un douce et un autre dégageant une forte odeur de pétrole ont été découverts par un jeune garçon à proximité d’un filet d’eau salée. Les responsables de la mairie se sont rendus sur place en urgence pour constater la situation.

Related Article

Contacté par Loop Haïti, le Directeur Général de la mairie de Port-de-Paix, Chavannes Lhérissé, nous a confirmé la nouvelle sans trop donner d’explications sur les causes scientifiques de ce phénomène. « Hier nous sommes allés vérifier l’état de la situation avec une délégation composée du conseiller de la mairie, Walner Wesley et de l’ingénieur du Bureau des Mines, Vildor Saint-Louis » a précisé le directeur de la mairie.

L’ingénieur a emporté plusieurs prélèvements à son laboratoire selon Chavannes Lhérissé. « Il a prélevé l’échantillon des différentes eaux et du sable également» poursuit-il en affirmant qu’aucune date n’a été retenue pour la communication des résultats de ces examens.  

 

En attentant, Chavannes Lhérissé s’inquiète puisque les habitants de Haut-Fourneau vont s’abreuver dans ces eaux douces récemment découvertes. « Ils refusent d’aller dans les premières sources car ils doivent parcourir plusieurs kilomètres pour y arriver » selon le responsable qui affirme que certains avaient la même l’habitude d’aller chercher de l’eau à moto.

La mer se transforme progressivement en un bloc solide ressemblant de plus en plus à une couverture de béton armé. La population attend également des précisions à propos de ce phénomène. L’ingénieur Vildor Saint-Louis a également prélevé un échantillon.

Mise à jour : La protection civile a publié cet après-midi la mise au point du Bureau des Mines sur la situation.