Mardi 19 Novembre, 2019

Une flopée d’artistes de haut vol au PaP Jazz 2019

Les représentants des ambassades partenaires du festival depuis 13 ans, les ministres haïtiens de la Culture et du Tourisme au lancement officiel du PAP Jazz à Karibe Hôtel, jeudi 10 janvier./Photo: Rosny Ladouceur

Les représentants des ambassades partenaires du festival depuis 13 ans, les ministres haïtiens de la Culture et du Tourisme au lancement officiel du PAP Jazz à Karibe Hôtel, jeudi 10 janvier./Photo: Rosny Ladouceur

13 ans après, « PaP Jazz, plus qu’un festival, est devenue une tradition, un rendez-vous musical incontournable dans la Caraïbe », a soufflé le ministre haïtien de la Culture, Jean Michel Lapin. Le lancement de la 13e édition a eu lieu sur la cour de l’hôtel Karibe ce jeudi 10 janvier. Elle se déroulera du 19 au 26 janvier sur plusieurs scènes de la capitale haïtienne et de deux principales villes de province. Cap-Haïtien et Jacmel.

A l’affiche de cet important évènement musical qui fera vibrer le cœur d’Haïti : Terence Blanchard, Cécile Mc Lorin Salvant, Emile Parisien, Laurent de Wilde et Ray Lema, Antonio Serrano (issu du pays à l’honneur, Espagne), Barbra Lica, Franck Salis en duo avec Watson, Joss Stone, Yogev « Yogi » Shetrit, Alex Mercado, pour ne citer que ces artistes de grande trempe, récipiendaires de Grammy Awards et qui tournent en boucle dans plusieurs gros festivals en Europe, aux USA, en Afrique et dans la caraïbe.

C’est environ 17 pays qui sont représentés au PAP Jazz 2019 par une quarantaine d’artistes et de groupes issus d’Allemagne, d’Israël et de Guyane (pour la première fois), du Bénin, d’Espagne, du Congo, des États-Unis, de France, de Grande-Bretagne, du Mexique, du Panama, de Suède et de Suisse. Les représentants des ambassades de ces pays partenaires et fidèles au PAP Jazz depuis 13 ans, ont présenté, lors du lancement officiel, les artistes en tête d’affiche qu’ils feront venir en Haïti. Ils ont salué les efforts déployés par la Fondation Haïti Jazz pour offrir un festival de qualité et à envergure internationale.

Passé cette année au vert pour devenir écoresponsable, dédié à Frantz Courtois décédé il y a quelques jours, le festival organisera, outre les 45 concerts payants et à 75% gratuits, des afters hours, des conférences, des ateliers destinés à des jeunes qui mènent déjà une carrière musicale ou qui souhaiteraient se lancer dans l’industrie.

Notons aussi la participation du groupe Radio France qui compte toucher 350 millions d’auditeurs à travers la diffusion du festival durant les 8 jours d’activités. Sans oublier Canal +, Haitian Times, ainsi que d’autres médias étrangers habitués à couvrir le PAP Jazz et grâce à qui il bénéficie d’un rayonnement international.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :