Dimanche 29 Mars, 2020

Une femme enceinte meurt suite à la chute de la toiture d’un marché

Le marché Bord de mer de Port-de-Paix après l'effondrement de la toiture. Crédit photo: Kepsen Monestime

Le marché Bord de mer de Port-de-Paix après l'effondrement de la toiture. Crédit photo: Kepsen Monestime

Lucie Francillon, une femme enceinte, est morte ce dimanche 8 décembre suite à la chute d'un poteau en béton armé au marché Bord de mer de Port-de-Paix, chef-lieu du département du Nord-Ouest.

8 décembre ramène à la fête de l'Immaculé Conception, patron de la ville de Port-de-Paix. La journée s'est terminée sur une note triste à la suite de la nouvelle de l'effondrement de la toiture du marché Bord de mer de la ville. Au théâtre des évènements, une femme enceinte a perdu la vie. Transportée d’urgence à l’hôpital Béraca, Madame Francillon n'a pas survécu au choc. 

Cinq autres personnes sont sorties blessées. Elles reçoivent en ce moment des soins médicaux à l'hôpital Béraca. 

Le maire assesseur Yanick Agénor Auguste parle d'une journée lugubre pour la ville. "C'est dur pour qu'une femme enceinte soit morte. En tant que femme, cela me touche profondément", regrette-t-elle au micro de Radio Vision 2000 dimanche soir. 

Sans se défaire des responsabilités qui lui incombent dans l'affaire, elle n'a pas manqué de signaler l'entêtement des marchands qui n'ont pas voulu se déplacer bien avant la catastrophe. "Depuis plus de trois jours on menait une campagne de sensibilisation pour les enlever, mais ils faisaient la tête", explique-t-elle, avant d'ajouter que la mairie avait même placé des cordons sécuritaires juste pour qu'ils soient empêchés de s'y installer.

Madame Auguste annonce que les travaux de restauration du marché devaient être amorcés depuis la fin de la semaine dernière, mais la situation chaotique du pays avait empêché aux restaurateurs d'être sur place. La pose de la première est ainsi prévue pour cette semaine.

De l'avis d'un jeune témoin rencontré sur place, l'espace qui abrite le marché Bord de mer devrait être interdit d'accès. "Dans un pareil état d'insalubrité, un toit qui met en danger la vie des milliers de gens, ce marché devrait être interdit d’accès au public à des fins de réparation”, commente-t-il, tout ému devant l'incident qui vient de se produire.

La rédaction, avec Kepsen Monestime

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :