Mardi 28 Janvier, 2020

Une entité haïtienne parmi les Top Think Tank de l’Amérique latine

Le co-chairman du MODRICENIR, Dr Justima et l'entrepreneur Friz Clairvil/ Photo: Modricenir

Le co-chairman du MODRICENIR, Dr Justima et l'entrepreneur Friz Clairvil/ Photo: Modricenir

MODRICENIR Haiti, un groupe de réflexions sur les relations internationales, œuvrant en Haiti, vient d’être classé, le 30 janvier dernier, dans le top 80 des Think tanks de l’Amérique latine, dans le cadre du 11e rapport du Think Tanks and Civil Societies Program (TTCSP) sur les groupes de réflexions opérant dans le monde.

La nouvelle a été annoncée lors d’une cérémonie officielle tenue à New-York, dans les locaux de l’Asia Society, fin janvier, par le Dr James McGann, Directeur du TTCSP, une entité de l’Université de Pennsylvanie effectuant depuis 11 ans le classement des Think Tanks mondiaux.

Sur les 979 institutions produisant idées et réflexions au niveau de la région Amérique latine, le MODRICENIR, sigle de « Monde de Diplomatie, Relations internationales et Commerce international, Coopération externe, Notation et Classement socio-économique et Réputation internationale » d’Haiti, figure parmi les 80 plus influents.

Pour la Caraïbe, seulement quatre cellules (pour 4 pays) sont sur la liste du top 80 parmi les 979 groupes (pour 38 pays). Il s’agit de la Fundación Global Democracia y Desarrollo (FUNGLODE), de la République dominicaine, qui occupe la 38e place; le Nassau Institute (Bahamas) vient en 48e position ; le groupe portoricain, Center for a New Econonomy (CNE) est 49e et enfin, le MODRICENIR Haïti, 80e.

 

 

Le MODRICENIR, dirigé par le Lieutenant Général à la retraite et ex Ministre des Affaires Étrangères d’Haïti, Hérard Abraham et le professeur et homme d’affaires, Dr Emmanuel Justima, respectivement chairman et co-chairman, est retenu dans ce classement pour entre autres, la qualité des interventions de l’organisation dans des événements internationaux, l’indépendance et la rigueur de ces recommandations.

« Ceci est un bon point pour Haiti », font savoir les responsables qui se félicitent de cette marque de distinction parmi les deux Think Tanks reconnus en Haiti, parmi les 6486 groupes de réflexions dans le monde.

Néanmoins, souligne le Dr James McGann, Directeur du TTCSP, « l'inclusion d'une institution dans l'univers des grands groupes de réflexion n'indique pas un sceau d'approbation ou d'approbation de l'institution, de ses publications ou de ses programmes de la part du TTCSP. De même, un échec à être nommé n'indique pas nécessairement un manque de qualité et d'efficacité ou une mauvaise performance ».

Il avance : « Il y a 6 486 groupes de réflexion qui font un travail exceptionnel pour combler le fossé entre le savoir et la politique. Ce rapport n'est rien de plus qu'un effort pour mettre en lumière certains des principaux groupes de réflexion dans le monde ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :