Lundi 24 Septembre, 2018

Une demande pour lever l'interdiction des 23 produits dominicains

Des marchands haitiens a la frontiere haitiano-dominicain. Photo: telesurtv.net

Des marchands haitiens a la frontiere haitiano-dominicain. Photo: telesurtv.net

Les commerçants du Nord-est dénoncent les abus que les agents douaniers leur font subir au quotidien sur la partie de la frontière reliant Ouanaminthe à la République Dominicaine. Ils demandent, par la même occasion, aux autorités haïtiennes de lever l’interdiction appliquée depuis septembre 2015 sur les 23 produits dominicains afin de faciliter les échanges.

« Les agents de victimes saisissent la plupart de nos marchandises tous les jours sans nous donner d’explications » lamente Manoucheca, une commerçante au micro de la Radio Caraïbes. Selon ses explications, les produits saisit sont revendus a des contrebandiers a des prix beaucoup plus élevés. Pour Manoucheca ces pratiques sont déficitaires pour son commerce.

La Chambre du Commerce et d’Industrie du Nord-est a aussi confirmé ces abus dénoncées par les commerçants. « Nous demandons aux autorités haïtiennes d’intervenir en urgence pour améliorer le sort des marchands sur la frontière » a répété l’un des membres en conférence de presse.     

La Chambre du Commerce et d’Industrie du Nord-est profite également à l’administration Moise/Lafontant de lever l’interdiction des 23 produits dominicains imposés depuis septembre 2015. « Cette interdiction aggrave encore plus la pauvreté de la population particulièrement des commerçants qui sont des pères et des mères de famille » poursuit la Chambre de Commerce.

Le coordonateur du Forum économique du secteur privé, Bernard Craan qui a réagi au micro de la radio ne partage pas cet avis. Selon lui, ces mesures permettent de contrôler le flux des produits sur la frontière.