Jeudi 20 Juin, 2019

Une délégation de députés rencontre la famille d'Elience Petit-Frère

Photo du député décédé Eliance Petit-Frère, représentant de la circonscription de Ferrier / Les Pêches

Photo du député décédé Eliance Petit-Frère, représentant de la circonscription de Ferrier / Les Pêches

Une délégation de parlementaires, accompagnée de deux juges de paix et d’un frère du député Eliance Petit-frère, s'est rendu ce 2 avril dans la commune Ferrier / Les Perches pour entamer, avec les membres de la famille, les discussions sur les préparatifs des funérailles du parlementaire, a appris Loop Haiti.

Après des jours de rumeurs autour de la mort (et du "retour à la vie") du député Eliance Petit-Frère, une délégation composée d'élus de la Chambre basse dont Clovis Roba, de la circonscription de Cayes/Iles-à-Vaches, Jacquelin Rubes de Fort-Liberté, Elisma Florvil (Ouanaminthe), Jacques Julmiste (Grande-Rivière/Baron), du Secrétaire général de la Chambre, Guy Gérard Georges, des juges de paix Jacques Philipe Vincent et François Colas, du substitut Commissaire du gouvernement Saint-Ilma Joseph et de  Duchêne Petit-Frèred, un grand-frère du député décédé, s'est rendue à Fort-Liberté en vue de s'entretenir avec la famille de ce dernier.

Durant cette visite, ils en ont profité pour aller constater le cadavre de leur collègue à la morgue ‘’Flora Entreprise Funéraire’’. Après quoi, le député Jacques Julmiste, représentant de la circonscription de Grande-Rivière / Baron a confirmé que son collègue est effectivement mort. Il a fait cette déclaration au micro d'Eddy Michel, journaliste de Radio Idéal (Fort-Liberté) et correspondant de Radio Siganl FM (Port-au-Prince).

Après ce constat à huit clos à la morgue, sans journalistes, pour éviter que des photos du cadavre soient publiées, selon le député Jacques Julmiste, la délégation a promis avant la fin de la journée une conférence de presse dans la salle de la direction départementale de la PNH de Fort-Liberté pour avancer plus de détails sur les conditions, les causes du décès et les préparatifs pour l’inhumation du corps du défunt.

Contacté par la rédaction, le président de la  Chambre basse, Gary Bodeau, indique qu'il ne s'agissait pas d'une visite pour obtenir "confirmation" du décès de leur collègue. "Nous savions déjà qu'il est mort", a-t-il dit pour couper court aux rumeurs laissant croire l'homme en question serait revenu à la vie quelques jours après sa disparition.

Le député Elience Petit-Frère est décédé en début du mois de mars 2019, suite à un malaise. Elu sous la bannière de Fanmi Lavalas, membre de la 50e législature, le parlementaire souffrait de tension artérielle, selon une source au parlement haïtien. Petit-Frère était un rassembleur à la chambre basse. C’était un homme de consensus et modéré, a aussi confié notre contact.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :