Jeudi 19 Juillet, 2018

Une compagnie aérienne suspend les vols Port-au-Prince-Chili

Un avion de la compagnie LAW. Photo: ch-aviation

Un avion de la compagnie LAW. Photo: ch-aviation

La compagnie de vol aérienne Latin American Wings (LAW) a annoncé aujourd’hui qu’elle suspend temporairement ses vols reliant Port-au-Prince à Chili. « L'augmentation exponentielle des citoyens haïtiens déclarés inadmissibles par les autorités pour entrer au Chili » en est la cause principale selon les explications de la compagnie.

Cette suspension rentre en vigueur à partir de ce lundi 5 mars et durera 15 jours. La société estime que cette situation est devenue publique et notoire et elle affecte toutes les compagnies qui effectuent ce trajet.

Après cette décision, plusieurs commentaires ont jugé la position de LAW « raciste ». La compagnie s’est justifiée en indiquant qu’elle a toujours informé « ses passagers de leurs devoirs, droits et document requis » pour le voyage.    

« Étant donné que la déclaration massive d'inadmissibilité des citoyens étrangers génère des inconvénients tant pour l'aéroport que pour les agences touristiques qui ont vendu les billets, nous considérons que cette mesure contribuera à atténuer ces effets » finit la note de la compagnie diffusée dans les médias chiliens.

Latin American Wings (LAW) dit espérer que sa décision aidera à réduire les incertitudes parmi ses clients. La situation se complique de plus en plus pour les haïtiens désirant immigrer au Chili. La semaine dernière le Miami Herald a, dans un article, décrit l’adaptation difficile des haïtiens au pays de Michelle Bachelet. En 2017, un total de 105, 700 haïtiens sont arrivés au Chili selon les révélations de la police chilienne.