Jeudi 21 Novembre, 2019

Le Canada lance une campagne contre l'arrivée massive des Haïtiens

La population canadienne grince les dents face à l’afflux massif des Haïtiens qui franchissent illégalement la frontière canado-américaine, les autorités entendent sa voix et entament une campagne de sensibilisation pour bien faire comprendre aux Haïtiens en particulier, les règles du jeu en matière de demande d’asile au Canada.

Dans le souci de bien faire comprendre les règles du jeu et les critères à respecter en ce qui a trait aux demandes d’asile et pour empêcher les Haïtiens d’entrer au Canada, le gouvernement fédéral a déclaré qu’il entamera à travers ses 13 consulats qui sont sur le sol américain, une campagne de communication pour expliquer le système d’immigration aux Haïtiens qui auraient envie de traverser la frontière pour trouver refuge au Canada.

Selon un récent sondage SOM–Cogeco Nouvelles, ce sont les gens de plus de 35 ans et ceux de la région de Québec qui sont les plus favorables à l’idée de les empêcher, dans des proportions de 57 à 59 %.  En effet, 51% des personnes interrogées sont d’accord avec l’idée d’empêcher « les migrants d’entrer au pays directement à la frontière canado-américaine ».

Marc Garneau, Ministre des Transports, a même accordé un entretien au journal Miami Herald, pour rappeler les conditions à remplir pour que les demandes d’asile soient acceptées.  À rappeler que 3 000 demandeurs d'asile, dont une majorité d'Haïtiens, ont traversé la frontière à pied à Saint-Bernard-de-Lacolle au cours des dernières semaines en espérant obtenir le statut de réfugié.

Tous les consulats « sont mobilisés pour qu'ils entrent en contact avec les différentes populations aux États-Unis qui pourraient songer à venir au Canada afin qu'on leur explique clairement les règles qui sont en place et les critères qui doivent être satisfaits avant qu'une personne puisse être acceptée au Canada », a fait savoir Marc Garneau.

« Si quelqu’un vient à nos portes et demande l’asile, c’est qu’il craint pour sa vie. Le Canada est un pays qui prend ça en considération et on a accepté beaucoup de réfugiés, mais c’est parce qu’ils satisfaisaient les prérequis », a-t-il déclaré tout en admettant que les gens ne soient pas venus « pour les bonnes raisons ».


Recevez gratuitement les dernières nouvelles locales et internationales directement sur votre téléphone :

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur Google Play Store : http://bit.ly/1HHj2Uu

Téléchargez l’application Loop News Caribbean sur l’App Store : http://apple.co/2e3q1Lk

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :