Lundi 14 Octobre, 2019

Un violent incendie a détruit 3 anciennes maisons aux Gonaïves

Un violent incendie a détruit 3 anciennes maisons aux Gonaïves. /Photo: Sources inconnues

Un violent incendie a détruit 3 anciennes maisons aux Gonaïves. /Photo: Sources inconnues

Dans la nuit du samedi 28 et dimanche 29 avril dernier, aux environs de 20 heures, un gigantesque incendie a décimé trois anciennes maisons en bois à l’angle de la rue Christophe, et en face du Collège Henry Denavar (au sud de la place d’armes) des Gonaïves.

L’origine du sinistre demeure à présent inconnue, a déclaré ce lundi le maire principal de la cité de l’Indépendance, Neil Latortue. Il annonce la tenue d’une rencontre expresse en mi-journée avec les autorités policières pour éclaircir les faits.

Au moment des évènements, le premier citoyen de la ville était en train de festoyer à la Chandelle Night-Club, une propriété du sénateur de l’Artibonite, Youry Latortue, grand frère de ce dernier.

« C’est regrettable que la population puisse associer le sinistre avec l’organisation de la fête », se désole le premier citoyen de la ville qui croit qu’un anniversaire doit être solennel parce qu’il est fêté une fois par an. « La fête a été programmée bien avant l’incendie qui est de nature aléatoire », rétorque-t-il.

Trois heures après que les flammes s’étaient fait remarquer, la Police nationale d’Haïti (PNH) a répondu aux abonnés absents tandis que l’une de ces trois propriétés brulées  appartient à un agent de l'Unité départementale de maintien d'ordre (UDMO), le policier Bastien Frantz, ami du maire.

« La police est arrivée sur les lieux de l’incident un peu tard », reconnait-il. Mais « cela ne leur a pas empêché de faire tout ce qui était de leur possible ».  

Depuis 2003, le service d’incendie et de secours de la ville des Gonaïves ne dispose d’aucun camion pour environ 350,000 habitants, a communiqué l’édile Latortue. À la fin du mois de mai à venir, informe-t-il, la ville sera dotée d’un camion flambant neuf pour desservir la population en cas de pareilles circonstances.

« Je dois me rendre aux États-Unis ce mercredi pour aller chercher le camion qu’on a déjà fait l’acquisition », annonce fièrement le maire. En second lieu, des jeunes recevront une formation en prévention et secours afin de devenir des sapeurs-pompiers pouvant manier l’engin correctement aux bénéfices des Gonaïviens.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :