Lundi 21 Octobre, 2019

Un trompettiste haïtien au 3e plus grand festival de jazz du monde

Le trompettiste Jowee Omicil./Photo: Festival Jazz à Saint-Germain des Prés

Le trompettiste Jowee Omicil./Photo: Festival Jazz à Saint-Germain des Prés

Né à Montréal de parents haïtiens, il a aussi participé en avril 2017 à Jazz à Vienne, autre grand festival organisé dans la commune de Vienne, au sud de la France.

Le multi instrumentiste et trompettiste Jowee Omicil joue le 1er juillet à L’Astral, situé au Quartier des spectacles à Montréal, dans le cadre du prochain Festival International de Jazz de Montréal qui se tient du 28 juin au 8 juillet. La 38e édition qui s’inscrit aussi dans le cadre du 375e anniversaire de la ville va rassembler cette année de grands noms du jazz actuel dont Ravi Coltrane, Bob Dylan, Robert Glasper, Arturo Sandoval, Lisa Simone, Youn Sun Nah.

Né à Montréal de parents haïtiens, Jowee Omicil est l’auteur des disques « Let’s do this » (2006), « Roots ans groove » (2009) et  « Naked » opus de quinze titres ou l’artiste balance entre jazz classique et musique traditionnelle. De New-York à Paris, de Montréal à Haïti où il a plusieurs fois participé au Festival International de Jazz de Port-au-Prince.

Sur le dernier album « Let’s Bash », Jowee Omicil brise les frontières en s’ouvrant au funk, aux musiques latines et caribéennes, africaines et même orientales.

Ce reedman multi-instrumental épouse la philosophie musicale du croisement où le jazz est l'idiome. On croise accents caribéens, africains, latins et gospel. Arrangeur, compositeur et producteur signé à Blue Note France, il a collaboré avec des personnalités telles que Pharoah Sanders, Brandford Marsalis et Kenny Garrett.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :