Mercredi 26 Février, 2020

"Il y a un besoin de rappel du fonctionnement de la radio en Haïti"

Carel Pedre, animateur responsable de radio, et influenceur
Crédit photo: Ig Carel Pedre

Carel Pedre, animateur responsable de radio, et influenceur Crédit photo: Ig Carel Pedre

La 16e édition du Salon de la radio a eu lieu les 23, 24 et 25 janvier 2020 à Paris. Les deux animateurs haïtiens Carel Pedre et Guy Webbern Guerrier dit Guy Wewe s'y sont rendus et ont pris part à l'activité. Carel Pedre, huit ans après y avoir pris part, y est retourné et a été l'un des intervenants du salon. De retour en Haïti, l'initiateur de Plezikanaval, dans une entrevue accordée à la rédaction de Loop Haïti a fait un retour sur sa participation à l'événement et aussi la possibilité qu'il y aurait pour Haïti d'en avoir un du même acabit. Guy Wewe pour sa part, n'a pu être joint au téléphone.

Quid du salon de la radio et de l'audio digital

Le salon de la radio est l'un de plus grands événements sur la radio et l'audio digital tenu en Europe. Organisé annuellement chaque mois de janvier, l'événement a été à sa 16e édition pour l'année 2020 et a eu lieu durant trois jours: les 23, 24 et 25 janvier. Sont sur place durant cette manifestation médiatique, des personnels de la radio, ceux qui sont prisés dans la vente des équipements pour ce medium, mais aussi ceux qui offrent leurs services dans la radio. La Suisse et l'Allemagne ont été les deux pays à l'honneur pour cette édition.

"Le Salon de la Radio marque incontestablement le milieu de la saison radiophonique de belle manière. Durant trois jours, il s’agit de célébrer notre média et de rassasier les 7 500 visiteurs" peut-on lire sur le site de "Connect On Air". Durant ces trois jours, se sont succédé mille et une animations, conférences, rencontres, surprises, ateliers et cérémonies pour célébrer la radio. Carel Pedre, très populaire animateur haïtien, y était invité pour prendre part à une table ronde comme intervenant autour du thème "L'importance de la radio en situation d'urgence".

Le Salon de la radio: muse de Carel Pedre pour ses futures entreprises

"Le Salon de la radio représente beaucoup pour moi" déclare d'emblée Pedre, un brin d'enthousiasme dans la voix, quand on lui a demandé ce que l'événement représentait pour lui et pour son son travail en Haïti. Il raconte que c'est une occasion pour lui de découvrir les travaux effectués au niveau de la radio en Europe, d'échanger avec ses pairs sur la future technologie et les meilleures pratiques utilisées dans le secteur; "Je puise mon inspiration du Salon de la radio" a-t-il confié.

L'émergence des réseaux sociaux et aussi des différentes plateformes en ligne affectent le travail des médias traditionnels. A présent, certains tenants des radios, ayant compris le jeu, passent au numérique pour ne pas rester à la traîne. Le piège auquel par ailleurs les animateurs ne font pas attention, d'après CP, c'est qu'ils tiennent des émissions ou toute autre forme d'intervention médiatique en ligne, répondant beaucoup plus aux attentes de internautes. "Animatè radyo yo plis anime pou moun Facebook ke moun k pa tande yo" critiquent celui qui tient l'émission "The Morning Show". "Rezo sosyal yo tiye radyo yo" avoue-t-il à contre coeur.

Un Salon de la radio en Haïti ?

Il est un fait sur lequel d'entrée de jeu Carel veut se mettre d'accord: Haïti est encore loin de pouvoir accueillir un événement d'une telle envergure. Le pays ne dispose pas d'espace pouvant répondre aux besoins d'un Salon de la radio, sans oublier une affluence qui ne pourra pas être gérée. Cependant, il serait judicieux pour ceux évoluant dans le secteur de la radio en Haïti, de se tourner vers le Salon de la radio pour se faire une idée des équipements, des produits et services disponibles pour la radio. En outre, l'animateur suggère aussi qu'il y ait un salon caribéen où des pays comme la Martinique, la Guadeloupe, La Guyane française, enfin, des pays de la Caraïbe francophone pourraient y prendre part et partager leurs expériences et leurs vécus au niveau du secteur radiophonique. Haïti gagnerait sans doute à avoir un événement de la sorte; cela pourrait aider à revaloriser la radio dans le pays.

"Il y a un besoin de rappel du fonctionnement de la radio en Haïti" croit Carel. Ce dernier, faute de ne pas pouvoir mettre sur pied un salon de la radio en Haïti, est prêt à animer des séances de formation pour quiconque serait intéressé par le sujet.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :