Samedi 30 May, 2020

Un projet de maison dédiée au journalisme francophone

"Villa Albert Camus du journalisme". Photo: BreakingTheWalls

"Villa Albert Camus du journalisme". Photo: BreakingTheWalls

Une association a présenté vendredi un projet de "Villa Albert Camus du journalisme", espace qui serait dédié aux journalistes francophones, sur le modèle de la villa Médicis à Rome pour les artistes, lors des Assises du journalisme à Tours.

Ce projet qui n'en est qu'à ses prémisses est porté par l'association Journalisme et citoyenneté, organisatrice des Assises, et son fondateur, Jérôme Bouvier.

"Ce doit être un lieu de résidence, qui permette d'accueillir sur la durée des journalistes du Nord et du Sud", mais aussi un espace pour la recherche et l'histoire du journalisme, et un endroit qui accueille des expositions et événements, a souligné M. Bouvier.

"Dans l'espace anglophone, vous avez le Newseum à Washington, lieu d'exposition, de débats, de production; en Allemagne il y a un lieu équivalent; mais une telle référence n'existe pas dans l'espace francophone", a-t-il relevé.

Avec l'accord, dit-il, de Catherine Camus, fille de l'écrivain et journaliste, M. Bouvier propose de baptiser cet espace "Villa Albert Camus", en hommage à cet "homme de dialogue entre les deux rives de la Méditerranée" qui a beaucoup réfléchi à l'éthique et au rôle du journalisme.

Le lieu envisagé n'a pas été annoncé pour l'instant, mais pourrait être d'un côté ou de l'autre de la Méditerranée, a indiqué M. Bouvier.

Trois comités vont être constitués pour structurer cette initiative : un comité de soutien auquel la romancière Leïla Slimani a accepté de participer, un comité scientifique et un comité éditorial, a-t-il précisé, se donnant 6 mois pour mettre "en place un cahier des charges".

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :