Dimanche 13 Octobre, 2019

Un policier parlementaire tué par balles, Cantave et Lambert attristés

Orel Adrien, un agent de la Direction de la police parlementaire (DPP), a été tué par balles à Tabarre, jeudi 20 septembre dans la soirée. Le président du Sénat, Carl Murat Cantave et le sénateur Joseph Lambert, ont tous deux, adressé leurs condoléances à la famille du défunt.

Le meurtre d'Orel Adrien, membre de la Direction de la police parlementaire, a été perpétré à proximité du bureau de la Brigade de Lutte contre les Trafic de Stupéfiants (BLTS), dans la commune de Tabarre. L'agent 3 a été descendu par des individus armés non identifiés, alors qu'il était à bord de sa motocyclette.

Selon ce qu'a rapporté l'agence en ligne Haiti24, les bandits ont laissé la moto de la victime sur les lieux du crime. M. Adrien avait 33 ans et était originaire d'Anse à pitres, dans le département du Sud-est.

En réaction, le président du Sénat de la République, Carl Murat Cantave, s'est dit profondément attristé par la perte de ce policier parlementaire. "J'ai appris avec consternation la mort de M. Orel Adrien sur la route de Tabarre. Mes condoléances à sa famille, ses amis et ses collègues de travail", a écrit l'élu de l'Artibonite sur son compte twitter.

Un meurtre qui plonge dans la tristesse le parti Konbit Nasyonal (KONA). Le leader de cette structure politique, Joseph Lambert, a lui aussi réagi suite a cet assassinat. "Orel Adrien, un fervent militant du KONA a trouvé la mort dans des conditions tragique", a informé l'élu du Sud-est dans un tweet publié tard dans la soirée du jeudi. Adressant ses sincères condoléances aux parents du défunt et à la grande famille du Konbit Nasyonal, Joseph Lambert exige une enquête de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ).

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :