Samedi 24 Octobre, 2020

Un policer tué au centre-ville de Port-au-Prince

Des photos en boucle sur les réseaux sociaux montrent un corps carbonisé. Selon des témoignages, il s’agirait du cadavre de Jurond Durosier.

Des photos en boucle sur les réseaux sociaux montrent un corps carbonisé. Selon des témoignages, il s’agirait du cadavre de Jurond Durosier.

L’insécurité se poursuit au lendemain de la journée de mobilisation du 18 novembre organisée notamment par l’aile dure de l’opposition pour exiger le départ du président de la République, Jovenel Moise. Au centre-ville  de Port-au-Prince, le policier Jurond Durosier, agent 2 issu de la 22ème promotion de la PNH, a été abattu.

L’information est confirmée par le porte-parole adjoint de la police nationale d’Haïti Garry Desrosiers.

L’inspecteur Desrosiers n’était pas en mesure de révéler les circonstances ayant conduit à la mort de ce policier. Toutefois, selon des informations recueillies, Jurond Durosier aurait été tué par des bandits opérant dans la zone de l’aviation. Les malfrats auraient désarmé le policier avant de le passer à l’infinitif.

Des photos en boucle sur les réseaux sociaux montrent un corps carbonisé. Selon des témoignages, il s’agirait du cadavre de Jurond Durosier.

Le porte-parole adjoint de la PNH annonce l’ouverture d’une enquête en vue de faire la lumière sur l’assassinat de Durosier Jurond qui était affecté au Corps d’intervention et de maintien d’ordre (CIMO).

L’inspecteur Desrosiers en a profité pour appeler à la collaboration de la population en vue de mettre les bandits hors d’état de nuire et rétablir un climat sécuritaire dans les quartiers populaires.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :