Jeudi 21 Novembre, 2019

Un mort à Delmas : l’homme qui a tiré est arrêté (Police)

Pierre Hubert, 31 ans, tué par balle à Delmas

Pierre Hubert, 31 ans, tué par balle à Delmas

Suite à l’assassinat par balles de Pierre Hubert, lors de la manifestation de l’opposition ce jeudi à Port-au-Prince, le leader de la Plateforme Pitit Dessalines, Moise Jean-Charles, membre de l’opposition, accusait déjà la Police nationale d’Haiti (PNH) d’être à l’origine de cet acte. Intervenant au micro des journalistes, le porte-parole adjoint de l’institution policière, Garry Desrosiers, rejette ces accusations et apporte les précisions.

« Nous apportons un démenti public à cette information », dit le membre de la PNG qui en profite pour informer que l’auteur présumé de la mort de la victime a été arrêté et se trouve actuellement dans un commissariat à Delmas.

Hyppolite Jean Franckly, né en 1959, a été appréhendé en possession d’un révolter de calibre 35, dit Desrosiers. L’homme qui se retrouve actuellement derrière les barreaux lui aurait même expliqué les raisons pour lesquelles il a fait usage de son arme à feu.

« Il nous dit avoir été attaqué par deux jeunes hommes. Après lui avoir arraché sa chaine du cou, ils auraient tenté de s’échapper. L’un aurait réussi et l’autre a été malheureusement perdu sa vie après avoir reçu une balle », rapporte le porte-parole de la PNH.

Pierre Hubert, 31 ans, a été tué par balles ce jeudi, au niveau Delmas 42, en face du magasin de CASAMI, lors de la première des quatre journées de manifestations annoncées hier par l’opposition.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :