Jeudi 21 Novembre, 2019

Un minibus de transport incendié avec des passagers à son bord

Photo du minibus incendié au  Champ-de-Mars

Photo du minibus incendié au Champ-de-Mars

Un minibus assurant le trajet Pétion-Ville - Centre-ville a été attaqué à coups de pierres et de cocktail Molotov par des individus non identifiés, ce jeudi 7 octobre au Champ-de-Mars, non loin du palais présidentiel. Le bus a pris feu, plusieurs passagers sont sortis avec des brûlures graves.

Pas moins de trois passagers ont été couverts de brûlures après que le minibus dans lequel ils se trouvaient a pris feu suite à une attaque d'individus non identifiés. L'incident s'est produit au Champ-de-Mars, non loin du palais national. Des agents du corps de l’Unité de Sécurité générale du Palais national (USGPN), qui patrouillaient le périmètre, ont volé au secours des victimes qu’ils ont transférées à l’hôpital.

 

Le directeur administratif de l’Hôpital de l'Université d'Etat d'Haïti (HUEH), contacté par notre rédaction, a confirmé que l’une des personnes victimes avait été effectivement admise à l’HUEH où elle a reçu les premiers soins avant d’être transférée à l’hôpital Sans Frontières pour les soins que nécessite son cas.

Le gouvernement démissionnaire, informé de la situation, « dénonce avec la plus grande rigueur l’attaque perpétrée [...]  par des individus se réclamant de l’opposition politique ». Dans une note, le pouvoir souligne un « acte à caractère terroriste» dont « des passagers en sont sortis avec des brûlures importantes et profondes mettant en jeu leur pronostic vital ».

Le gouvernement qui appelle au calme et à la sérénité informe par ailleurs que deux auteurs présumés de cette attaque criminelle, Johnny Hermilus et Charles Ricardo, ont déjà été appréhendés par la police.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :