Vendredi 6 Décembre, 2019

Un ''médecin'' et un chauffeur privés d'Arnel Joseph arrêtés

Illustrations de menottes - Crédit : AFP

Illustrations de menottes - Crédit : AFP

La police nationale d’Haïti à procédé à l’arrestation de deux individus, mardi 18 juin, dans la localité de Barrage (Artibonite), qui sont présentés comme respectivement chauffeur de motocyclette et médecin privés du chef de gang très recherché par la police, Arnel Joseph.

Le commissaire du gouvernement de Saint-Marc, Jules Wilkens, a confirmé lors d’une conférence de presse tenue mercredi 19 juin, l’arrestation par la police de deux individus qui seraient au service du chef de gang très recherché par la police haïtienne, Arnel Joseph.

Mardi, ces deux présumé serviteurs du caïd de village de Dieu, ont été capturés par des membres de la population. « Il devrait franchir la route de Savien, explique le parquetier Jules Wilkens. Par malchance ils ont de préférence franchi celle de Barrage en sollicitant l’aide de la population pour retrouver l’adresse du chef de gang Arnel, ils ont été dénoncés, capturés pour être ensuite remis à la police », explique monsieur Jules Wilkens.

Senior Jean Stanley, identifié comme étant le médecin personnel de Arnel Joseph, originaire de la commune de la Croix-des-Bouquets a expliqué au commissaire qu’il avait bouclé le cycle d’étude en médecine sans pour autant décrocher son diplôme. Le chauffeur identifié au nom de Wansick Henri Claude semble avoir été sous les ordres du caïd depuis plusieurs mois, explique le commissaire.

Le chef du parquet qui souligne que les individus ont été accompagnés de plusieurs matériels médicaux dont une paire de béquilles a fait savoir que ces deniers ont été transférés au central de la Direction centrale de la Police judiciaire (DCPJ) à Port-au-Prince pour être auditionnés dans le cadre de cette affaire.

Rappelons qu'Arnel Jospeh a été blessé par balle le week-end écoulé lors d'affrontements entre ses troupes et celle d'un dénommé Ti Sourit. Selon Fritson Orius, intervenant sur les ondes de radio Caraïbes, au moins huit personnes (dont six membre de gangs) sont mortes dans cette bagarre déclarée après que la bande à Ti sourit a tenté d'intercepter un camion de provisions transféré depuis Port-au-Prince à Arnel Joseph qui s'est réfugié dans l'Artibonite depuis quelques mois.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :