Samedi 23 Septembre, 2017

Un jeune photographe haïtien remarqué par « The Weather Channel »

« Sur le chemin [du cyclone] Matthew ». C’est sous ce titre, évident, qu’a été diffusé le documentaire. Ce projet original du « Weather Channel » devait donner à voir les péripéties et insuffisances occasionnées par le cyclone qui a violemment balayé Haïti au début du mois d’octobre 2016. Pour l’exercice, de grands moyens ont été déployés. Des photographes internationaux ont aussi été dépêchés sur le terrain.

Il fallait au « Weather Channel » quelqu’un qui « connait le terrain », imbu de « l’impact » qu’a eu le cyclone sur les citoyens, du « circuit de l’aide » et d’une vision globale et intelligente de l’évènement. Ils ont choisi Samuel Dameus. Ce jeune cadre du Ministère du Tourisme a prêté ses compétences, mais surtout ses photos à ce projet grandiose destiné aux 90 millions de téléspectateurs de la chaine américaine.

« Je suis humble et honoré », a écrit Samuel Dameus sur sa page Facebook. « Je suis plus motivé que jamais à continuer mon travail sur le terrain et à montrer Haïti au-delà de ses frontières ». Ce désir de dire Haïti avec des photos, de montrer la perle qu’elle peut être quand on s’aventure au-delà des clichés, le jeune photographe l’accomplit à travers son projet « Faces of Haiti ».

Depuis le début de l’année, il a déjà réalisé deux expositions de photos : le premier à Miami le 27 janvier et le second à Orlando 17 février. À chaque fois, des dizaines de curieux, étrangers et haïtiens, « sénateurs américains » ou responsables diplomatiques viennent gouter Haïti des yeux. Certains s’emparent aussi du livre basé sur l’exposition disponible.

Pour celui qui estime que « chaque haïtien doit savoir qu’il est le Premier ministre du Tourisme », « Faces of Haiti » demeure une occasion unique de discuter Haïti au cours de l’exposition avec les participants. En une cinquantaine de minutes, une session Questions/Réponses permet à tous de s’enquérir sur la démarche, le sujet de « l’exhibition » et comment les Haïtiens ou intéressés peuvent « promouvoir Haïti » avec les moyens du bord.

Plusieurs autres pays doivent recevoir Faces Of Haïti durant l’année 2017. Parmi eux, Beijing, Washington DC, Paris, Londres, Montréal.