Dimanche 20 Septembre, 2020

Un homme tué par balle à Pont-Sondé, des policiers accusés

Des agents de la brigade de lutte contre les trafics de stupéfiants (Blts)menant une opération à la frontière haitianno-dominicaine

Des agents de la brigade de lutte contre les trafics de stupéfiants (Blts)menant une opération à la frontière haitianno-dominicaine

Ednor Dupervil, un habitant de la commune des Verrettes, a été tué par balle, dimanche après-midi, à Pont-Sondé (département de l’Artibonite), par des agents de la brigade de lutte contre les trafics de stupéfiants (Blts), cantonnés à l’Organisme du Développement de la Vallée de l'Artibonite (Odva).

Un homme inoffensif stationnant au bord de la route nationale numéro 1, précisément au carrefour de Pont-Sondé, a trouvé la mort dimanche 15 décembre, vers 3 heures de l’après-midi. Il s’apprêtait à se rendre en République dominicaine à la recherche d’une vie meilleure, et il aurait été pris pour un bandit de la base « Gran grif » de Savien, rapporte Radio Vision 2000.

Pour se justifier, les policiers auraient par la suite placé une arme factice entre les mains de la victime. Ils auraient voulu montrer qu’il s’agissait d’un échange de tirs, rapportent les témoins. « Les riverains ont déclaré que la victime était innocente », a relayé le correspondant de la Radio.

Après constat légal, les autorités judiciaires avaient ordonné la levée du cadavre pour une morgue privée dans la localité de Point-Sondé.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :