Mercredi 2 Décembre, 2020

Haiti-Abus sexuel sur mineur: un américain condamné à 23 ans de prison

 James Daniel Arbaugh/ Photo: Richmond Time-Dispatch

James Daniel Arbaugh/ Photo: Richmond Time-Dispatch

James Varbaugh, un homme originaire de Virginie, a été condamné à 276 mois de prison suivi d'une libération surveillée à vie, pour avoir voyagé des États-Unis vers Haïti et eu des rapports sexuels illicites avec un mineur. Agé de 40 ans, il a plaidé coupable le 6 février dernier devant le juge de la Cour du district de Etats-Unis, Elizabeth K. Dillion, du district de Western (Virginie), qui l'a condamné plus tôt aujourd'hui et l'a placé sous la garde des US Marshals Service. 

Cette condamnation est l’aboutissement d’une enquête menée par le Service de la sécurité intérieure des États-Unis (ICE) d'Immigration and Customs Enforcement (ICE). Selon les témoignages, Arbaugh a vécu en Haïti pendant 15 ans en tant que missionnaire, visitant les régions reculées du pays où il a pu avait des contacts avec des enfants.

Il a avoué qu’en 2016, il a eu des contacts sexuels illicites avec un mineur de moins de 12 ans en touchant les parties génitales sous les vêtements de ce dernier. « James Arbaugh était un loup en tenue de mouton: il se présentait comme un missionnaire altruiste alors qu'en réalité il exploitait sa position pour attaquer et abuser sexuellement des enfants vulnérables dans l'une des régions les plus pauvres du monde », a fustigé le procureur général adjoint Benczkowski.

De son côté, Thomas T. Cullen a affirmé que « l'accusé a abusé de sa position de confiance pour s'attaquer aux victimes vulnérables et leur vie ne sera plus jamais la même ». Il déclare que le bureau (l’ICE ; ndlr) s’engage à travailler avec ses partenaires fédéraux, étatiques et locaux chargés de l'application de la loi afin d'identifier et de poursuivre vigoureusement ceux qui exploitent des enfants.

L'enquête sur l'affaire a été menée par HSI et le département de police de Harrisonburg. Cette affaire est actuellement instruite par l'avocate Kaylynn Shoop de la Section de l'exploitation sexuelle et de l'obscénité (CEOS) de la Division criminelle et l'adjoint au procureur américain Jeb Terrien du Bureau du procureur des États-Unis dans le district occidental de Virginie.

Source: www.ice.gov

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :