Vendredi 22 Novembre, 2019

Un haut fonctionnaire du Sénat soupçonné d'espionnage au profit de la Corée du Nord

L'hémicycle du Sénat, à Paris, le 17 novembre 2016

L'hémicycle du Sénat, à Paris, le 17 novembre 2016

Un cadre du Sénat a-t-il secrètement collaboré avec la Corée du Nord ? Un haut fonctionnaire de la chambre haute du Parlement a été arrêté par les services de renseignement pour des soupçons d'espionnage au profit du régime dictatorial de Pyongyang.

Placé en garde à vue à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Benoît Quennedey est interrogé par les services du renseignement qui cherchent à savoir s'il a effectivement "fourni" des informations confidentielles au régime paria de Pyongyang, a précisé une source proche de l'enquête.

Selon l'émission Quotidien, ses bureaux ont été perquisitionnés par les policiers du renseignement qui l'ont interpellé à son domicile.

- Expert de la Corée -

En 2013, il a également signé un essai sur l'économie du régime de Pyongyang intitulé "L'Économie de la Corée du Nord, Naissance d'un nouveau dragon asiatique" (Ed. Les Indes Savantes).

Interrogé en août sur la chaîne RT France, émanation de Russia Today, M. Quennedey, alors présenté comme "expert en relations internationales", avait salué le réchauffement des relations entre la Corée du Nord et les États-Unis après l'annonce par Washington de la suspension de ses opérations militaires en Corée du Sud. "On crée les conditions de la confiance pour engager le dialogue sur une bonne voie," déclarait-il, selon une vidéo postée sur YouTube.

Depuis cette rencontre, le Nord a renoncé à ses essais balistiques et nucléaires, démantelé un site de tests de missiles et promis, si les États-Unis acceptent de faire des concessions, de démonter son principal complexe nucléaire. Des tensions se sont toutefois fait jour autour du respect de cet accord par la Corée du Nord.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :