Mardi 10 Décembre, 2019

Un Haïtien suspecté de meurtre lynché en République Dominicaine

Des Dominicains ont lapidé, lundi 4 juin, un citoyen haïtien et en ont blessé un autre grièvement suite à la mort d'un de leurs compatriotes dont ils accusent les deux citoyens haïtiens d’être responsables.

Des habitants du quartier Altos de Chavón à Matanza, dans la province de Santiago, ont lynché un ressortissant haïtien qu’ils accusent d’avoir assassiné un jeune Dominicain de 17 ans, rapporte le journal dominicain El Nuevo Diario. Les autorités de la police dominicaine, pour leur part, affirment qu'elles ne sont pas encore en mesure de déterminer ou non la culpabilité du citoyen haïtien tué en représailles.

Des membres de la population locale, après avoir lapidé l'Haïtien, ont interdit que son cadavre et celui du jeune Dominicain soient transportés dans la même ambulance. "Nous ne le permettrons pas", ont crié les résidents. Ils ont souligné que "les chiens doivent être pris seuls", en faisant référence à l’Haïtien.

L’autre Haïtien blessé lors de l'acte, a été conduit dans un état critique, à l’hôpital. Il a été sauvé par la police. Le porte-parole de la police de la localité, le colonel Guzmán Badía, qui n'a pas voulu pour l'instant faire de déclaration officielle, rappelle qu'il est nécessaire d'attendre les détails des enquêteurs.

À noter que les violences dominicaines sur les migrants haïtiens n’ont pas du tout diminué, selon les déclarations de Géralda Sainvil, responsable de communication du Groupe d’Appui aux Rapatriés et aux Réfugiés (GARR). En février 2019, un homme identifié sous le nom d’Edno Etienne, 27 ans, a été tué par un officier de la police dominicaine dans la communauté Platanal, du district municipal de La Canela, à Santiago.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :