Dimanche 5 Juillet, 2020

Un enfant mort et un autre blessé grave par balles à Anse-à-Galets

Situation très regrettable à Anse-à-Galets (Ile de la Gonâve). Des balles perdues ont causé la mort d’un enfant et blessé grièvement un autre ce vendredi 16 mars 2018.

Dans les faits, le député de la commune, Micalerme Pierre informe à la rédaction de Loop Haïti que l’acte s’est produit accidentellement par des agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH) lors du déroulement d’un match de football comptant pour un championnat interscolaire dans la zone.

« La police a voulu attraper un individu malintentionné qui voulait déranger l’ambiance du match en semant le désordre aux abords du terrain. Voyant cela, l’individu en question s’est échappé », raconte le député.

« Ne pouvant pas attraper le fauteur de trouble, les policiers ont utilisés leurs armes de services pour tirer à sa direction et c’est à ce moment-là que les deux enfants ont été accidentellement atteint », détaille-t-il.

Pour l’instant, l’enfant blessé est en train de prendre les soins que nécessitent son cas dans un centre hospitalier à Anse-à-Galets nous explique l’élu du peuple qui déplore un manque de professionnalisme chez ces policiers qui ont « tiré à hauteur d’homme ».

« Actuellement, nous faisons des diligences afin de trouver un moyen pour transporter l’enfant à Port-au-Prince parce que son état est critique », rajoute M. Pierre qui se trouvait au centre hospitalier au moment où il nous parlait.

Un enfant est mort, un autre est blessé. Le fauteur de trouble s’est bel et bien échappé. Quant aux policiers maladroits, ils ont été emmenés à Port-au-Prince par des gardes côtes dans la soirée. Ainsi se présente le tableau sombre de ce scenario tragique à Anse-à-Galets.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :