Lundi 10 Août, 2020

Un conseiller de Moïse secouru par la police à sa sortie d'une radio

Jude Charles Faustin, conseiller du président de la République / Crédit photo: Télé 20

Jude Charles Faustin, conseiller du président de la République / Crédit photo: Télé 20

Jude Charles Faustin est passé à deux doigts de se faire corriger ce samedi. Invité à l'émission de débats, Ranmase, sur Caraïbes FM, le conseiller de Jovenel Moïse a tenu des propos jugés désobligeants vis-à-vis de certains manifestants ayant gagné les rues ces dernières semaines pour exiger le départ du président.

 

Lors d'une réaction suite à l'intervention d'un proche de l'opposition participant sur le panel d'invités à Ranmase ce samedi 5 octobre, l'ancien député a évoqué des gens affamés pour faire référence à une catégorie de personnes ayant foulé le macadam pour exiger le départ du locataire du Palais national. Il a été tout de go réprimandé par ses co-panélistes.

Révoltés par l'attitude de ce proche du chef de l'Etat, des citoyens qui écoutaient l'émission se sont vite rassemblés devant les locaux de la RTVC situés à la rue Chavannes (Port-au-Prince). L'animateur de Ranmase, Jean Monard Métellus, a dû faire appel aux forces de l'ordre pour venir assurer la sécurité de son invité. Une façon pour le journaliste de se décharger des insinuations de Faustin qui déjà, disait remettre sa vie entre les mains des tenants de l'émission.

 

A la fin de Ranmase, diffusé également en direct sur Facebook, des agents de l'Unité de sécurité générale du Palais national (USGPN) ont dû intervenir, notamment en tirant en l'air afin de disperser la foule qui attendait la sortie du conseiller du président Moïse. Exode News, qui a filmé la scène, a aussi capté un début d'incendie dans un pick-up garé tout près de la radio.

Ce vendredi 4 octobre, une foule immense a marché dans la capitale haïtienne suite à un énième appel de l'opposition. Les protestataires qui réclamaient le départ de l'homme du PHTK, avaient cette fois-ci pour destination, le base logistique des Nations unies à Port-au-Prince. Objectif: envoyer un message clair à la communauté internationale pour qu'elle arrête de supporter Jovenel Moïse.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :