Mercredi 23 Octobre, 2019

Un buste de Toussaint Louverture inauguré à l’Île de la Réunion

L'inauguration du buste de Toussaint Louverture en présence de la Chargée des Affaires culturelles et manifestations populaires de l'ambassade d'Haiti à Paris, Anne Louise Mesadieu au milieu, et de la députée de La Réunion, Nathalie Bassire, veste noir et pantalon blanc./Photo: Fournie par Anne Louise Mésadieu.

L'inauguration du buste de Toussaint Louverture en présence de la Chargée des Affaires culturelles et manifestations populaires de l'ambassade d'Haiti à Paris, Anne Louise Mesadieu au milieu, et de la députée de La Réunion, Nathalie Bassire, veste noir et pantalon blanc./Photo: Fournie par Anne Louise Mésadieu.

Un buste de Toussaint Louverture, précurseur de l’indépendance haïtienne et figure de la lutte pour l'abolition des esclaves, a été inauguré le 8 juin dernier à l’Île de la Réunion, dans le jardin de la Mémoire Saint-André, en présence de distingués invités venus du Brésil, du Bénin, de Maurice et de la France.

A l’initiative de l’association « Kartyé Lib Mémoire et Patrimoine Indien », l’Île de la Réunion a voulu honorer la mémoire de ce personnage historique et, du même coup, organiser à la médiathèque de Saint-André la 1ere édition de « Toussaint Louverture Day », un colloque sur la « condition des esclaves et le statut de prisonnier jusqu’au 19e siècle » que l’association souhaite perpétuer annuellement.

Le dévoilement du buste en bronze de Toussaint Louverture, réalisé par l’artiste  Nelson Boyer, est un « historique évènement qui restera longtemps gravé dans les annales de cette île », a déclaré Anne Louise Mésadieu, précisant que cette idée vient des Réunionnais, conscients de leur origine afro descendant avec Toussaint Louverture comme modèle de libération des peuples noirs de l’esclavage et intéressés à notre histoire de peuple.

 
Le buste en bronze de Toussaint Louverture réalisé par l'artiste Nelson Boyer et inauguré le 8 juin dans les jardins de la Mémoire Saint-André./Photo: Fournie par Anne Louise Mésadieu.

« Toussaint Louverture est un moment fort de la conscience universelle. Il incarne la lutte historique pour la défense et le respect de la dignité humaine bafouée dans un contexte où l’esclavage a détruit, cassé, affaibli, déshumanisé l’homme », a poursuivi la Chargée des affaires culturelles et manifestations populaires à l’Ambassade d'Haïti à Paris dans son discours prononcé à l’occasion.

« Cette initiative de l’association Kartyé Lib reconnait l’héritage colossal légué à l’humanité, mesure la dimension, les convictions, la détermination de cette figure de proue, qui dépasse les frontières de l’Île de Saint-Domingue.

C’est un geste éloquent de devoir de mémoire, d’une histoire douloureuse mais transcendée. C’est un acte de grandeur qui honore l’île de la Réunion. Cela permettra, à n’en pas douter, de tirer les leçons du passé, pour construire l’avenir sur des valeurs universelles partagées par nous tous ».  

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :