Dimanche 22 Juillet, 2018

Un avocat français finaliste d’un concours d’éloquence en Haïti

Le jeune avocat du Barreau de Lille, Me Charles Merlen

Le jeune avocat du Barreau de Lille, Me Charles Merlen

6 au 9 décembre prochain, Haïti accueille le 32e Congrès de la Conférence Internationale des Barreaux de tradition juridique commune (CIB) autour de la thématique « Les avocats de l'espace francophone au service du développement économique et social ». Par ordre de tradition, un concours d’éloquence a été institué au profit des avocats de moins de 35 ans qui sont régulièrement inscrits dans les Barreaux affiliés à la CIB.

Cette année, la motion d’ordre du concours se formula ainsi : « Un vieil Ordre est-il de bon Conseil ? », avec pour consigne supplémentaire : « question à traiter par l’affirmative ». Donc, les arguments constitutifs de chaque groupe respectif se portent essentiellement sur l’affirmatif.

Selon La Voix du Nord, un jeune avocat du Barreau de Lille, Me Charles Merlen, figure parmi les finalistes qui concourent pour le titre de meilleur orateur de l’année 2017 dans l’espace francophone. Aussi, la sélection s’est faite le 8 octobre dernier, et les lauréats seront révélés le 8 décembre prochain.

Me Charles Merlen est un habitué des grands rendez-vous d’art oratoire. Il a déjà remporté en 2013 le concours national de plaidoiries sur les droits de l’homme à Caen, puis en 2016, il est pointé à la seconde place au concours oratoire du barreau de Lille. Ce qui lui a valu le titre de « secrétaire de la Conférence du stage. »

Rappelons toutefois que c’est la première fois dans l’histoire de la CIB que l’espace caribéen accueille ce congrès. Dans le passé, Montréal et Québec l’ont reçu respectivement en 1988 et 2004. Sans détour, ce congrès vise à « resserrer les liens de confraternité et de solidarité, des alternatives, comme l'hébergement et le covoiturage par des confrères haïtiens peuvent être offertes », mentionne La Voix du Nord.