Mardi 20 Octobre, 2020

Ce poète haïtien est en lice pour un prix littéraire en Afrique

Guten Rachad Jean-Baptiste

Guten Rachad Jean-Baptiste

Le jeune poète est le seul Haïtien à être en lice pour ce prix.

La maison d’édition Guekourougo Nobert Kone en Côte d’Ivoire décerne tous les ans le prix « livre de l’année » pour les catégories roman, nouvelle, ou poésie. Guten Rachad Jean-Baptiste a été présélectionné pour la catégorie poésie pour son livre Mandoline du silence.

Trois gagnants seront sélectionnés parmi ces cinq (5) derniers pour la finale au mois de mai de cette année. Ce prix qui est réservé exclusivement aux auteurs de GNK a pour but de faire la promotion du livre et aussi de son auteur.

Le poète de 32 ans originaire de la commune des Verrettes (département de l’Artibonite), est le seul nom haïtien à figurer sur cette liste. Selon lui, son recueil "Mandoline du silence" d’environs une cinquantaine de pages, est une sorte de revendication pour un retour à la source-mère, son Afrique sanguin.

 

Mandoline du silence « est une sorte de prière, une musique de consolation écrite pour oublier le mal de l'esclavage », souffle Guten Rachad Jean-Baptiste.

« L'occident mentait à l'homme noir, à l'homme jaune. Il mentait depuis au moins quatre siècles à tous les colonisés de la terre. L'auteur dans son sens d'humaniste, d'anti-impérialiste ; de son grand amour pour le panafricanisme voulant unifier l'Afrique ainsi qu'à encourager un sentiment de solidarité entre les populations dans son œuvre... », confie-t-il.

M. Jean-Baptiste, originaire de la commune de Verrettes (département de l'Artibonite), est aussi comédien et diseur. Il a fait des études en langues vivantes et en sciences de l'éducation. Il est co-fondateur de la fondation ALED (Amis de l'Environnement et du Développement). 

L'auteur publie depuis quelques années dans des maisons d’édition en Europe (France) et en Afrique (Côte d’Ivoire). Pour lui, remporter ce prix de la maison d’édition Guekourougo Nobert Kone en Côte d’Ivoire serait la consécration de plusieurs années de travail acharné.

Mais il veut que ce soit clair: « Je n’écris pas pour avoir des prix mais plutôt pour passer un message. Un prix compte beaucoup dans la vie d’un auteur mais ce n’est pas le prix qui va donner à l’auteur sa notoriété », affirme-t-il fièrement.

Eberline Nicolas

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :