Dimanche 20 Septembre, 2020

Tsunami en Indonésie: recherche de survivants, le bilan grimpe à 373 morts

Des secouristes indonésiens transportent un corps à Carita le 24 décembre 2018, deux jours après le tsunami qui a fait au moins 281 morts

Des secouristes indonésiens transportent un corps à Carita le 24 décembre 2018, deux jours après le tsunami qui a fait au moins 281 morts

Des dizaines de sacs contenant des corps de victimes ont été extraits lundi de bâtiments démolis par le tsunami en Indonésie, tandis que les secouristes continuaient à rechercher des survivants de cette catastrophe qui a fait au moins 373 morts.

Le tsunami a frappé soudainement samedi soir les rives du détroit de la Sonde, qui sépare les îles de Sumatra et de Java, faisant 373 morts, plus de 1.400 blessés et 128 disparus, selon le dernier bilan de l'Agence nationale de gestion des catastrophes.

La vague, provoquée par l'éruption du volcan connu comme "l'enfant" du légendaire Krakatoa, l'Anak Krakatoa, a touché les côtes méridionales de Sumatra et l'extrémité occidentale de Java, rasant des centaines de bâtiments.

"L'armée et la police passent les ruines au peigne fin pour voir s'il y a d'autres victimes", a expliqué Dody Ruswandi, haut responsable de l'Agence. Les opérations de secours devraient durer une semaine.

- "Risque élevé" -

En juillet et en août, l'île de Lombok avait déjà essuyé de puissants tremblements de terre.

Les tsunamis déclenchés par les éruptions volcaniques, qui provoquent un déplacement d'eau, sont relativement rares.

"Le risque de tsunami dans le détroit de la Sonde restera élevé tant que le volcan sera dans sa phase d'activité actuelle parce qu'il est susceptible de déclencher d'autres glissements de terrain sous-marins", prévient ainsi Richard Teeuw, de l'Université de Portsmouth.

- "Petite fenêtre de tir" -

"C'est arrivé si vite", a raconté Ade Junaedi, un survivant. "Je parlais avec un hôte chez nous quand ma femme a ouvert la porte en hurlant, paniquée. J'ai cru à un feu mais en allant vers la porte, j'ai vu l'eau arriver."

Deux membres du groupe, le manager et un membre de l'équipe, ont trouvé la mort. Leurs funérailles ont eu lieu lundi lors de cérémonies distinctes. Selon les médias indonésiens, le batteur qui était porté disparu a été retrouvé mort.

La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a estimé que les "puissantes vagues" avaient atteint entre 30 et 90 centimètres de haut.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :