Jeudi 19 Septembre, 2019

Trois romans de Gary Victor traduits en Allemand

Le romancier le plus prolifique et le plus lu d’Haïti Gary Victor est en tournée européenne jusqu’à la première quinzaine du mois d’avril. Actuellement à Berlin, l’éditorialiste signe trois de ses romans traduits en allemand. Il s’agit de « Saisons de porc » (20090,  « Soro » (2011) et  « Cures et châtiments » (2013), tous édités chez Mémoire d’encrier et récits inscrits dans le cycle des polars vodou de l’écrivain et dans lesquels débutent les aventures de Dieuswalwé Azémar, personnage principal. « Dieuswalwé Azémar est un personnage incontournable. Il me ressemble avec sa colère, son impuissance et son dégout de la corruption. La souffrance de ce personnage est la mienne », souffle Gary Victor.

Quand on regarde de près le polar,  les sujets ne devraient pas manquer avec tout ce qui se passe en Haïti. La course à l’argent facile, les lois que personne ne veut respecter, le chômage qui crée misère et désespoir. Le tout sur fond de douloureux traumatisme dû à ce décalage entre la réalité et l’imaginaire ».

C’est une grande première pour Haïti, selon l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, accrédité en Haïti. Pour Manfred Auster, « c’est pour la première fois qu’Haïti jouit de tant d’honneurs » sur le sol allemand. Jusqu’à mi-avril, il signe ces récits dans plus de dix villes du pays dont Berlin, la capitale.

Après plusieurs autres romans qui ont récolé l’attention du public allemand (« L’énigme du retour de Dany Laferrière a été aussi traduit en allemand par Beate Thill), cette trilogie confirme le talent de l’illustre romancier et redessine pour son œuvre une nouvelle carte de destination. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :