Jeudi 18 Juillet, 2019

Trois jours de grève à la Bibliothèque Nationale d’Haïti

Le syndicat des employés de la Bibliothèque Nationale d’Haïti observe les lundi 1er, mardi 2 et mercredi 3 juillet 2019, trois journées de grève en vue de faire passer leurs revendications.

Suite à deux correspondances adressées à la directrice de l’institution Mme Franceline Robas les 6 et 27 juin 2019 pour dénoncer certaines dérives, les employés décident de stopper toutes activités au sein de la BNH durant trois jours. Un tridium pour dire non à certaines pratiques qui sévissent à la Bibliothèque Nationale d’Haïti.

Les doléances sont les suivantes :

1. Restructuration de la BNH (adoption d’un organigramme adapté au fonctionnement de l'institution, adoption d'un statut particulier pour les professionnels qui sont mal rémunérés, valorisation des ressources humaines internes...)

2. Changements au niveau des directions administratives, des ressources humaines et de la coordination des bibliothèques-annexes;

3. Meilleures conditions de travail;

4. Augmentation de salaire suivant le nouveau statut particulier qui sera adopté par l'OMRH;

5. Avis de promotion au bénéfice de certains employés;

6. Amélioration de l'environnement de travail des lecteurs, du personnel...

« Yon bidjè pou bibliyotèk anèks yo », « Voye move lawon yo ale », « Libere BNH », « Pa gen bon edikasyon san bibliyotèk », « BNH pa pou vann », sont là les inscriptions déposées sur les affiches accolées aux portes de la Bibliothèque nationale d’Haïti ce lundi 1er juillet 2019. Les employés, entonnant des chants revendicatifs, sont sans conteste décidés à se rendre jusqu’au bout de cette grève.

Parviendront-ils à obtenir ce qu’ils veulent ? Le tridium va-t-il porter ses fruits ? Quelle sera la prochaine étape après la grève 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :