Mercredi 19 Juin, 2019

Transfert des "mercenaires" : le parquet décline toute responsabilité

Transfert des mercenaires aux USA : le parquet de P-au-P décline toute responsabilité

Transfert des mercenaires aux USA : le parquet de P-au-P décline toute responsabilité

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Paul Eronce Villard sort de son mutisme, deux semaines après la libération suivie du transfert aux Etats-Unis d’Amérique des étrangers lourdement armés arrêtés à Port-au-Prince, dans les parages de la BRH en février dernier.

 

Lors d’une conférence de presse tenue, ce mercredi 06 mars 2019 dans les locaux du parquet, Me Villard indique que cette affaire est actuellement par devant le cabinet d’instruction et que le parquet rejette toute responsabilité dans la façon dont le dossier des sept (7) mercenaires étrangers est traité.

Le parquetier indique avoir suivi la procédure tracée par la loi, en ce qui le concerne, dans le traitement de cette affaire dont l’instruction est assurée par le magistrat Osner Jean Petit-Papa. « Nous avons fait ce que nous devons faire conformément à la loi et à la procédure régissant la matière.»

Par ailleurs, le commissaire du gouvernement de la capitale Me Paul Eronce Villard renouvelle sa volonté de poursuivre le dossier Pétrocaribe. Il donne la garantie qu’il agira avec célérité et dans le respect de la loi dans le cadre du dossier, comme il l’a toujours fait valoir.

Me Villard a également réagi aux appels des plaignants réclamant la déportation du juge Ramoncite Accimé chargé d’instruire le dossier Petrocaribe. « Cela n’entre pas dans mes attributions. Il revient au doyen du tribunal civil de statuer sur cette demande », indique Me Paul Eronce Villard.

D’un autre côté, le défenseur de la société promet la publication, la semaine prochaine, des éléments d’informations sur l’état d’avancement du dossier.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :